Accéder au contenu principal

Ramzi : «Le Maroc est bourré de jeunes talents»

Source : Aujourd'hui

Cela fait presque deux semaines que l’émission "Pied en Or" a pris fin. Pour en savoir plus sur le déroulement de cette première expérience, ALM a contacté Ramzi, le producteur de l’émission. Entretien.



L’émission "Pied en Or» 2004 a été une belle réussite. Quel est votre sentiment ?
Ramzi : C’est une aventure humaine, audiovisuelle et professionnelle. Je suis très fier que cette émission soit marocaine à 100 %. Partir à la rencontre de toute une jeunesse qui a besoin de s’exprimer à sa façon et une grande première. Pour cette expérience, nous sommes arrivés à casser quelques habitudes dans la hiérarchie footballistique et aussi nous sommes arrivés à dénicher quelques jeunes talents.


À propos des jeunes talents, quels sont les critères de sélection ?
Comme vous le-saviez, je suis un producteur, mais pas un membre du jury. Il y a un encadrement technique composé de Hamidouche, Taleb, Timoumi et Chahid, chargé des sélections et qui s’est acquitté honorablement de sa tâche. Afin de rendre les sélections plus crédibles, l’encadrement technique a pris en considération l’esprit sportif. Au début de l’opération il y avait 10.000 candidats, à Casablanca on était à 75 jeunes talents pour arriver en finale avec 32 joueurs retenus et 6 repêchés, tous équitablement.


Les clubs marocains bénéficieront-ils de ces jeunes talents ?
Il est évident que les clubs marocains pourraient en tirer de précieux bénéfices. Beaucoup d’entre eux ont déjà manifesté leur souhait pour recruter quelques-uns. Hamada Abdelmoutaâl a été approché par SCCM, Touarga, Khemisset et le Raja. On peut dire que l’opération "Pied en Or" est un projet de contribution au développement du football marocain. Je crois en l’aspect sportif de ce projet, mais il faut impérativement l’implication de toutes les composantes du football national.


Ces jeunes talents sont-ils déjà affiliés à des clubs marocains ?
Au départ, on a insisté sur un point très important pour ne pas handicaper aucun club.
Tous les jeunes qui ont participé à l’émission "Pied en Or" ont signé une déclaration sur l’honneur pour démontrer qu’ils ne sont pas affiliés aux équipes marocaines, donc ils sont libres de tout engagement.


Envisagez-vous d’autres émissions "Pied en Or" ?
J’espère bien, il n’y a aucune raison pour arrêter. Le Maroc est bourré de jeunes talents, pour les découvrir, il faut étendre comme ces opérations. "Pied en Or" est une idée. Un appel lancé à tous les producteurs, à tous les opérateurs et à tous les gens qui sont de près ou de loin intéressés au rayonnement du football national.


On a entendu parler de stages de formation pour les jeunes lauréats...
Tout à fait, d’abord l’équipe gagnante part en stage de formation au Havre en France. Ensuite Hamada, le pied en or, effectuera un stage à Lyon. La présence de Bernard Lacombe directeur sportif de l’OL, rentre dans ce cadre.


Comment Hamada a-t-il vécu l’expérience?
Je pense que c’est une première pour lui. Il a apporté énormément de satisfaction. Lors des sélections, il était distancé par un autre jeune talent, mais le jour de la finale, il a très bien joué et il a pu l’emporter.


Par : Abdelkrim Khalloufi

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le