Accéder au contenu principal

Maroc/Kenya n'est pas officellement annulé mais reporté à une date ultérieure

Source : MAP

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a annoncé avoir été informée officiellement par la FIFA du report à une date ultérieure du match devant opposer, samedi prochain à Casablanca, le Maroc au Kenya, dans le cadre de la 2-ème journée des qualifications communes au Mondial-2006 (zone Afrique) et à la Coupe d'Afrique des Nations 2006 de football (groupe 5).


Ce report intervient en raison du maintien de la mesure de suspension qui frappe la Fédération Kenyane de football à la suite de l'ingérence des autorités gouvernementales kenyanes dans les affaires de la fédération.


Dans le même groupe, deux rencontres sont programmées ce week-end: Botswana-Malawi et Guinée-Tunisie.







Communiqué FIFA


La FIFA suspend la Fédération de Football du Kenya


Zurich, le 2 juin 2004 - Le Comité d'Urgence de la FIFA a suspendu avec effet immédiat la Fédération de Football du Kenya (KFF) à la suite de l'interférence des autorités gouvernementales kenyanes dans les affaires de la fédération, ce qui constitue une violation des Statuts de la FIFA. Cette décision a été communiquée au président de la KFF, Maina Kariuki, par le Secrétaire Général de la FIFA, Urs Linsi, dans une lettre envoyée aujourd'hui, mercredi 2 juin 2004.


En conséquence de cette suspension, les équipes représentatives et les clubs kenyans ne sont plus autorisés à participer à des matches amicaux ou de compétition au niveau international jusqu'à nouvel ordre, y compris à la compétition préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA 2006 à laquelle le Kenya devait participer à partir du 5 juin 2004, contre la Guinée. De plus, tous les paiements d'assistance financière de la FIFA ont été suspendus et la KFF a été privée de son droit de vote lors de congrès tenus par des instances internationales du football.



En mars 2004, le ministre kenyan du sport, de la culture et des services sociaux a pris la décision unilatérale de désigner une " commission transitoire de groupes d'intérêts " pour diriger les affaires de la KFF, de fermer son siège et d'arrêter la procédure électorale légitime de la fédération.



Tandis que la FIFA n'ignore pas les difficultés rencontrées par le football kenyan, elle souhaite simplement maintenir les structures et fonctions conformément aux principes de ses propres Statuts. L'intervention flagrante dans les affaires du football local en violation des principes de la FIFA n'est pas acceptable.



Dans la lettre de suspension, M. Linsi a indiqué que la réponse du 30 mai 2004 du gouvernement kenyan ne comprenait pas la garantie exigée d'un changement clair de cette politique d'interférence flagrante, et ne donnait aucune indication quant à une éventuelle fin du non-respect des principes de la FIFA.



De plus, la lettre de suspension précisait que le changement des actions du gouvernement est une condition sine qua non " pour l'établissement d'un dialogue entre le gouvernement kenyan, la KFF et la FIFA, pour permettre à toutes les parties de travailler ensemble dans le but d'aider le football kenyan à résoudre ses problèmes et à atteindre le haut niveau international que mérite le talent de cette nation ".


Etant donné la situation, le Comité d'Urgence de la FIFA n'avait pas d'autre choix que de suspendre la KFF.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les interv