Accéder au contenu principal

Mort d'homme à Tanger

Source : Le Matin

Grave. Pis, la situation a été catastrophique. Même si la presse n'en a pas fait état, il y a eu mort d'homme, dimanche dernier, à Tanger. En l'occurrence, un supporter qui n'avait commis d'autre délit que de se trouver là où il ne fallait pas au moment où il ne fallait pas. Un jeu de hasard malencontreux, en quelque sorte. Voire une véritable roulette russe à ciel ouvert.


Sous ses airs de ville paisible, la capitale du Détroit ne l'est pas. A preuve, le drame qui s'y est produit. Flash Back ! On est le dimanche 6 juin 2004. En ce jour du Seigneur, le choc IRT– FAR est tellement attendu par tous les "aficionados" qui a agrémenté toutes les discussions, une semaine durant. D'aucuns, qui ne sont pas particulièrement friands du sport-roi et qui n'aiment pas faire la queue, se sont même dégotés leurs billets au marché noir, tellement l'affiche était alléchante et tellement son résultat était redouté.


L'équipe locale, l'Ittihad de Tanger, est non seulement en mauvaise posture, mais elle ne peut nullement se permettre un quelconque faux-pas. Si elle trébuche, la chute risquerait de lui être fatale. D'où sa minutieuse préparation et les grosses primes qu'elle a promises à ses joueurs.


Consciente des enjeux, sa rivale, l'équipe des FAR a décidé de lui barrer le chemin. Elle s'est donc préparée à faire assaut de tous ses moyens pour revenir, coûte que coûte, victorieuse de Tanger. Il en allait de sa réputation et de son positionnement au sein de l'élite nationale. Deux formations, donc, et une même prétention : la victoire et rien d'autre. Tel a été l'enjeu mis à l'encan ce dimanche. Un enjeu de taille autour duquel toutes les passions se sont cristallisées. Particulièrement celles des supporters de l'une ou de l'autre de ces deux formations au passé glorieux et aux ambitions dévorantes.


Aux premières lueurs de la journée, la capitale du Détroit s'est donc parée des atours nécessaires à pareilles occasions. Le plus visible d'entre eux fut le service d'ordre imposant qui s'est déployé autour du stade et sur ses abords immédiats. Toutes les mesures ont été prises pour qu'il n'y ait aucun incident sérieux. Le hasard en a néanmoins décidé autrement. Tair Mohamed, un jeune homme de 18 ans en a fait les frais. Il a été si sauvagement et si durement frappé qu'il en a perdu la vie. Ses agresseurs ont été identifiés et arrêtés. Habitant le quartier de Youssoufia à Rabat, le regretté s'est toujours fait le devoir d'accompagner son équipe favorite partout où elle se rendait. Il ne pourra désormais plus le faire.


Emus par le drame, les Militaires ont organisé récemment une cérémonie à sa mémoire et ont pris à leur charge les frais occasionnés par son inhumation. Promesse a également été faite à certains membres de sa famille de leur chercher du travail. Un geste de compassion qu'il faut souligner et dont il faut se féliciter.

Ahmed Saâïdi

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA