Accéder au contenu principal

Tournois Olympiques de Football : Faits & Chiffres

Source : FIFA

- Athènes 2004 sera marqué par le 21ème Tournoi olympique de football de l’histoire. Exception faite de 1932, où le CIO et la FIFA s’étaient disputés sur des questions de règlement amateur, ainsi que de 1940 et 1944, Seconde Guerre Mondiale oblige, il n’y pas eu d’interruption depuis 1908, date du premier tournoi disputé sous l’égide de la FIFA.


- Le record de participations est détenu par l’Italie (13), qui n’a toutefois réussi à monter sur la première marche du podium qu’en 1936. Avec trois médailles d’or (1952, 1964 et 1968), une d’argent (1972) et une de bronze (1960), la Hongrie est la nation la plus titrée de l’histoire du Tournoi olympique de football. Seuls les tragiques événements de 1956 ont empêché le pays de réussir une formidable série de 20 ans de médailles.


- Trois nations ont remporté le tournoi à deux reprises : il s’agit de la Grande-Bretagne (1908, 1912), de l’Uruguay (deux fois onsécutivement, en 1924 et 1928) et de l’URSS (1956 et 1988). Le Danemark et la Yougoslavie ont déjà dû par trois fois se contenter de la médaille d’argent. Trois, c’est également le nombre de médailles de bronze collectées par les Pays-Bas et l’URSS.


- Contrairement à ce que l’on observe pour la Coupe du Monde de la FIFA, les nations européennes dominent largement les annales du Tournoi olympique de football : sur les 20 éditions déjà disputées, 16 ont été remportées par des représentants du Vieux continent. L’Uruguay (1924, 1928) est le seul représentant du continent sud-américain à avoir déjà remporté le tournoi, même s’il n’a plus réussi à se qualifier depuis sa dernière victoire, c’est-à-dire depuis plus de 75 ans.


- Le Tournoi olympique de football est la seule compétition de la FIFA qui manque au palmarès du Brésil. En dix participations, les sud-américains n’ont pu décrocher "que" deux médailles d'argent (1984 et 1988) et une de bronze (1996). Prochaine chance : Pékin 2008.


- Conformément à leurs succès dans les compétitions de jeunes de la FIFA, les représentants du continent africain ont bien profité de l'introduction de la limite d'âge, datant de partir de 1992. En 1996, le Nigeria s'imposait ainsi devant l'Argentine, avant que le Cameroun ne prenne le meilleur sur l'Espagne en 2000.


- Le pays hôte ne s'est imposé que trois fois, avec la Grande-Bretagne en 1908, la Belgique en 1920 et l'Espagne en 1992. La victoire belge de 1920 a été en partie ternie par les contestations des Tchécoslovaques, qui avaient quitté la partie au bout d'une demi-heure de jeu en signe de protestation contre un arbitrage prétendument partisan. A ce jour, la Tchécoslovaquie reste la seule équipe à avoir été disqualifiée.


- L'édition 1928 est la seule au cours de laquelle un match a dû être rejoué pour l'attribution de la médaille d'or. C'est l'Uruguay qui l'avait emporté 2-1 face à l'Argentine, trois jours après qu'une première rencontre s’est terminée sur le score de 1-1 après prolongation.


- La victoire du Cameroun en 2000 est la seule à s'être dessinée aux tirs au but.


- Le record d'affluence est toujours détenu par le match pour la troisième place des JO 1968, disputé dans l'enceinte du célèbre stade Azteca entre le Mexique et le Japon (105T000 spectateurs). Toutefois, la finale 2000 au Stadium Australia de Sydney n'est pas loin, avec tout de même un total de 104T000 spectateurs.


- Outre son record de participations, l'Italie détient également le record du nombre de matches disputés : 51 (27/4/20). Seule la Hongrie peut rivaliser avec les 27 victoires de l'Italie. Toutefois, les Hongrois présentent un palmarès beaucoup plus fleuri, avec trois médailles d'or, une d'argent et une de bronze (toutes entre 1952 et 1972).


- La Yougoslavie (devenue Serbie & Monténégro depuis février 2003) est l'équipe la plus prolifique de l'histoire du tournoi : avec 115 réalisations, elle devance l'Italie de 5 buts.


- Parmi les meilleurs buteurs des différents tournois, aucun n'a réussi à faire aussi bien lors d'une Coupe du Monde de la FIFA. Néanmoins, si on jette un coup d'œil à la liste de ces canonniers depuis 1984, on se rend compte qu'il y a du beau monde : Romario, Zamorano, Bebeto, Crespo, Dobrovolski, Ronaldo, Kiko…


- Le plus jeune médaillé de l'histoire est le Ghanéen Samuel Kuffour, qui n'avait même pas 16 ans lorsqu'il a reçu le bronze en 1992. Le gardien camerounais Idris Kameni, qui avait rendu fou tous ses adversaires lors de l'édition 2000, n'avait pour sa part que 16 ans et 7 mois lorsqu'il a décroché la médaille d'or. Même pas la moitié de l'âge du Suédois Erik Nilsson, âgé de 36 ans lorsqu'il reçut la médaille de bronze en 1952. Soulignons que déjà en 1938, Nilsson avait participé à la Coupe du Monde de la FIFA, lors d’un match contre le Brésil.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le