Accéder au contenu principal

Maroc 0 - 1 Togo : c'est inquiétant!

Source : Le Matin

En l'absence de plusieurs joueurs clés dont notamment Talal El Karkouri, Nadir Lemyaghri, Abdessalam Ouaddou, Youssef Hajji et Youssef Safri, le onze national a subi hier à Rouen face au Togo une courte défaite (0-1) qui n'augure rien de bon à la veille de deux importantes échéances pour le compte des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2006, à savoir les matches contre le Botswana le 4 septembre prochain et la Tunisie début octobre.

Une défense et un milieu complètement chamboulés et dont les éléments sont loin d'être complémentaires (Kadouri, Benaskar, Chihab, Allioui et Regragui) n'ont guère fait oublier les Talal Karkouri, Ouaddou Abdessalam et Safri, entre autres. Résultat : les Togolais ont largement dominé la bataille du milieu où seul, côté marocain, a émergé Moha Yacoubi, le sociétaire d'Osasuna.


Certes, le onze national a fait illusion au début de la rencontre quand une combinaison Chemmakh-Yacoubi permit à Abdessadki de se retrouver seul face au keeper togolais mais le tir du médian marocain fut loin d'inquiéter le gardien adverse.


Par la suite le jeu des Marocains s'étiola au fil des minutes au grand bonheur de hommes de l'entraîneur Keshi qui dominèrent les débats. Et c'est le plus normalement du monde que les Togolais allaient ouvrir le score à la 20e mn suite à une faute de Yacine Abdessadki et une sortie hasardeuse du keeper Bagui, préféré par Zaki à Tarek Jarmouni.


Le sélectionneur national procédera par la suite à de nombreux changements en vue de revenir à la marque. Mais en vain !
Ainsi Houcine Kharja relèvera un décevant Abdessadki, Ahnafouf sera remplacé par Boussaboune et Moha Yacoubi cèdera sa place à Tarek Skitioui.


Ceci donnera, certes un certain mordant au onze national , mais sans pour autant lui permettre de concrétiser une légère domination en fin de rencontre, notamment suite à des débordements de Chamakh, Boussaboune et Skitioui qui ne trouveront pas de concrétiseur.


La rentrée tardive de Zaîri à la place de Chemmakh n'apportera rien de nouveau.
Pour mémoire, rappelons que c'est là, la première victoire du Togo face au Maroc. Historique !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le