Accéder au contenu principal

Maroc - togo : Un match inutile et à haut risques

Source : Al bayane

L'équipe nationale marocaine n'est plus qu'à quelques jours du match fatidique contre la Tunisie. Ce match est crucial pour au moins deux raisons :


La première c'est l'enjeu qui consiste en une place en coupe du monde 2006 en Allemagne.


La deuxième réside dans la gravité de la crise à laquelle sera confronté le football national en cas d'échec. Ce sport risquerait alors de retourner à l'anonymat comme le tennis et bientôt, l'athlétisme, pour ne citer que ceux qui nous ont toujours fait honneur.



Vu l'importance d'un tel match, doit-on laisser Zaki travailler à sa guise comme se plaisent à nous conseiller ceux qui seront les premiers à lui tirer dessus en cas d'échec? La carte blanche qui lui a été accordée par la FRMF doit-elle réduire au silence toute analyse concernant une équipe nationale qui appartient à tous les Marocains ? Bien sûr que non et pour appuyer cette position, je rappellerai que le prestigieux journal sportif «France Football» a organisé un sondage auprès du public où il lui demande de proposer des solutions pour sauver l'équipe nationale française qui est en difficulté dans les qualifications pour le Mondial 2006.


L'approche adoptée par Zaki pour préparer l'équipe nationale au match crucial contre la Tunisie présente plusieurs lacunes.


Un déficit en communication


Il ne sert à rien d'organiser des conférences de presse hyper médiatisées si on continue à cacher des choses au public. Il faut apporter toutes les précisions possibles concernant les interrogations du public, et parmi lesquelles on peut citer :
1. La vérité sur l'affaire Naybet : il faut que Zaki ait le courage de dire que Naybet ne convient plus à son système, comme l'avait fait Aimé Jacquet pour Eric Cantona en 1998;
2. La vérité sur le cas de Sinouh qui n'a pas fait d'erreurs sur le terrain mais qui n'est plus rappelé en sélection;
3. La vérité sur le cas de l'entraîneur Bennaciri que beaucoup continuent de considérer comme étant l'artisan de l'équipe nationale de la CAN 2004;
4. La vérité sur le choix de Bouderbala : Aziz est un grand joueur qui a fait les beaux jours de l'EN, mais il n'est pas le seul! Pourquoi lui et pas les autres comme Haddaoui (Raja) , Timoumi ou Khairi (FAR), Hamiddouch (Meknès), Faras (Mohammédia) ou Benabicha (WAC) et tant d'autres;
5. Expliciter le rappel de joueurs qui n'ont pas le niveau pour jouer en équipe nationale comme Hdioued, Allioui ou Kacimi;
6. Expliciter la non convocation de brillants joueurs comme Boukhari (qui vient de briller en étant derrière la victoire d'Ajax contre PSV), Mesloub (le brillant demi défensif des Verts qui joue à un poste clé où il n'y a pas beaucoup de titulaires) ou encore Rafik (OCK), un des meilleurs joueurs du GNF1.


Maroc - Togo : un match amical peu opportun


Ce match est une grande erreur d'appréciation pour au moins deux raisons.
La première c'est qu'il survient à un moment où beaucoup de titulaires indiscutables (El Karkouri, Lamyaghri et Ouaddou) sont absents. Alors à quoi sert de tester (encore!) des joueurs qui ne seront pas titularisés, quelque soit leur performance.
La deuxième c'est le risque d'une défaite qui déstabiliserait l'équipe à quelques jours de matches très importants. En effet, le Togo n'est pas le premier venu; il est plutôt, premier de son groupe et, avec sa grande vedette Adebayor, il a de fortes chances de se qualifier pour la coupe du monde 2006.
Tirer la sonnette d'alarme à deux mois du match contre un des adversaires les plus retors qu'on puisse rencontrer, (à savoir la Tunisie), me semble être un devoir et une nécessité.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le