Accéder au contenu principal

Ligue des Champions: Le Raja aura la rage

Source : FIFA

Depuis l'introduction de la nouvelle version de la Ligue des Champions de la CAF, en 1997, les Marocains du Raja Casablanca ont remporté la compétition à deux reprises, une performance qu'un seul autre club a réalisée. Pourtant, malgré ces succès, les légendaires Verts n'ont jamais atteint l'aura de leur illustres homologues nord-africains comme Al-Ahly et Zamalek (Egypte), ou l'Espérance de Tunis.



Les succès du Raja en 1997 et 1999 ont consolidé sa position parmi l'élite africaine, mais dans les années qui ont suivi, il a subi des revers en première phase qui ont nui à sa réputation.


En participant à la compétition cette année, les Marocains semblent revenir à leur splendeur passée. Pourtant, ces dernières semaines, certains événements semblent avoir de nouveau freiné le Raja.


Le mois dernier, il s'est fait souffler le titre national, avant de s'incliner dans son premier match de groupe de la Ligue des champions. Et maintenant, il doit faire face au départ de son entraîneur.
Ce week-end, le Français Henri Stambouli a mis fin à une collaboration de six mois qui s'annonçait très prometteuse, mais qui a finalement débouché sur un accessit.


Lorsque Stambouli, ancien sélectionneur national de la Guinée et du Mali, a pris les rênes du Raja en décembre, le club était nettement décroché dans le championnat du Maroc. L'ancien gardien de l'Olympique de Marseille a alors mené une remontée méthodique au classement, aidé en cela par le retour en forme du prolifique attaquant Hicham Aboucherouane.


Oui mais voilà, alors que le Raja avait son deuxième titre consécutif à portée de main, il s'est écroulé lors de la dernière journée de la saison. Contre les Forces Royales Armées, deuxièmes, il pouvait se contenter d'un nul, mais il s'est incliné sur le score de 2:0.


Pas étonnant alors que Stambouli ait annoncé son départ pour les Emirats… Mais ce retrait ne pouvait pas tomber plus mal puisque le Raja se prépare à accueillir les Sud-africains de l'Ajax Cape Town ce samedi.


Al-Ahly met son invincibilité en péril à Aba


Pour les deux clubs, il s'agira là du deuxième match dans le cadre du Groupe A. Ce week-end, nous assisterons par ailleurs à trois autres confrontations de Ligue des Champions de la CAF.

Il y a quinze jours, le Raja s'est incliné par la plus petite des marges (1:0) au Caire, face aux Egyptiens d'Al-Ahly. S'il veut se replacer dans le peloton des prétendants, le club de Casablanca devra faire montre d'une belle force de caractère ce samedi. Sur le papier en tout cas, cette rencontre s'annonce comme la plus facile du groupe, étant donnée l'inexpérience de la formation sud-africaine.
Dans l'autre match du Groupe A, les tenants du titre d'Enyimba accueillent Al-Ahly, qui se rendra à l'extrémité sud du Nigeria, à Aba, avec un bilan de 32 matches sans défaite. Les Egyptiens ne se sont plus inclinés dans la compétition depuis maintenant un an.


Le club du Caire a remporté le championnat national sans perdre le moindre match au cours de la saison 2004/2005. Sa dernière défaite remonte à juillet 2004, à l'occasion de son derby contre Zamalek. Mais cette impressionnante série sera mise en péril au Nigeria, où Enyimba a tranquillement passé la première étape de la Coupe nationale le week-end dernier.


Dans le Groupe B, les deux matches de la première journée se sont tous deux soldés par des nuls. Ce week-end, Zamalek accueille l'Etoile du Sahel au Caire, tandis que l'Espérance reçoit l'ASEC Abidjan à Tunis.


L'ASEC s'est offert de belles batailles face à l'Espérance ces dernières années en Ligue des Champions. Au vu de la forme étincelante des Ivoiriens, celle-ci s'annonce très féroce également. Dimanche dernier, l'ASEC a pulvérisé son grand rival, Africa Sports, sur le score de 4:0 en demi-finale de la Coupe d'Ivoire. Pour l'instant, les hommes d'Abidjan ne se sont inclinés qu'une fois cette saison.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le