Accéder au contenu principal

Raja : Moldovan revient aux commandes

Source : Al bayane

Après le match de samedi contre l'Ajax de Cape Town et le nul qui a fait beaucoup de mécontents parmi le public peu nombreux qui a fait le déplacement, le Comité du Raja a opté pour le roumain Moldovan qui revient aux commandes. Moldovan, qui a déjà entraîné le Raja, avait été limogé il y a quelques années, pour son jeu jugé austère et sans spectacle, au moment où le Raja était classé en tête du championnat avec pas moins de sept points de différence!


Le Roumain revient donc aux commandes, en raison de ses connaissances du football marocain et particulièrement du Raja et il aura les coudées franches pour agir à sa guise, sans la présence de M'hamed Nejmi, qui quitte définitivement le Raja, y compris son école où il est jugé indésirable.
On verra de quoi demain sera fait au Raja, mais il est regrettable de constater que certains adhérents passent à la vindicte populaire et certains à l'insulte, qu'on croyait à jamais gommée au Raja.
A chaque mauvaise passe et à l'occasion d'un mauvais résultat, on assiste à des scènes indignes et qui méritent réflexion, surtout quand elles revêtent un caractère diffamatoire.
Pourtant, il y aura l'assemblée générale où les comptes seront donnés, y compris pour les finances du club, un club pauvre et contraint de vivre de quelques transferts juteux, quand ils ont lieu, sinon c'est le président qui met la main à la poche pour avancer de l'argent au club.


Les assemblées générales du Raja ont toujours été exemplaires, avec des débats ouverts et houleux et on rendra hommage à certains mordus du club, les Benyakoub, Yamani et autres Azzedine Abied, qui continuent à travailler au sein des sections et à faire montre de réalisme, en défendant d'abord et surtout les intérêts du Raja.
D'autres, qui travaillent dans l'ombre, veulent revenir au Comité et y mettent tous les moyens, y compris les plus indignes, dans l'espoir d'utiliser l'image du Raja, en approchant les cadres de la police, les gouverneurs et l'autorité, pour défendre leur commerce et s'enrichir à l'¦il.
Bénévole ? Mon ¦il. On rappellera que le public n'est pas dupe, il est mécontent des résultats récents du Raja, mais il ne dénigre pas ses dirigeants et sait que le Raja va revenir à son top niveau, pourvu qu'on laisse travailler le Comité.


Et que les adhérents qui font opposition, qui disposent d'un contre-programme viennent le proposer en assemblée générale où l'alternance est garantie et assurée par les règlements en vigueur.
Un terrain de football et sa tribune officielle (!) ne sont pas des crachoirs, ce sont des lieux où on vient pour suivre un match de football, tandis que pour la critique, il y a l'assemblée générale.
Et même à l'AG, le propos devrait être mesuré et que le meilleur l'emporte.


On ne redira jamais assez que le Raja reste un club amateur et qu'il n'a pas les moyens humains de disputer plusieurs compétitions à la fois, championnat, champions league et Coupe du Trône.
Les joueurs du Raja, comme tous les joueurs du monde ont besoin de repos, tel n'a pas été le cas et il faut dire que la défaite face à l'ASFAR, a sapé le moral de jeunes joueurs qui avaient besoin de soutien inconditionnel et non de sape de ceux qui cherchent des postes.
Il reviendra maintenant au Raja de se reprendre à l'occasion de la Coupe du trône, samedi prochain, face à l'OCK et de penser à la qualification en demi-finales de la champions league.


Driss Abbadi

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le