Accéder au contenu principal

Champions League Africaine : Ashante-FAR : 1-0 . L’arbitrage maison !

Source : L'opinion

On ne le dira pas assez, jouer en Afrique subsaharienne c’est se répertorier sur une ère déjà révolue, mais qui survit toujours ici si bas. Si la culture sportive soulève toutes les conditions pour initier aux valeurs morales et esthétiques, il n’en est rien de tout cela lors de la rencontre ASANTE-FAR où l’on a pu vivre ce qu’ont enduré auparavant nos ex-gloires dans les années 60-70 en Afrique.


On avait pourtant essayé d’oublier toutes ces tracasseries mais en vain. Il se trouve toujours quelqu’un qui pourra vous rappeler la méthode. Major-Lamptey car il a fait bonne école en Afrique subsaharienne. Pour les FAR, il y avait de nombreux causes de difficultés venant surtout de la chaleur torride qui sévit à Kumasi 32° sous le climatiseur et les perturbations que provoquent les moustiques, la pelouse est dans un état lamentable, dégradée par les répétitions tout au long de la semaine des défilés pour l’Indépendance day...


D’ailleurs la rencontre prévue à 15h n’eut lieu qu’à 16h. Mais la plus grande catastrophe de tous les temps reste l’arbitrage à sens unique à la Lamptey de l’arbitre Nigérien S.L. Aliu Ibrahim. Depuis le début jusqu’à la fin, il a tout essayé pour déstabiliser l’équipe des FAR puisqu’on jouait juste les 10 premières minutes que Naoum écopa d’un avertissement arbitraire pour soi-disant avoir poussé le ballon.


L’arbitre a fait des mains et des pieds pour que les FAR perdent. On n’aurait pas aimé écrire cela et ce n’est point de gaîté de cœur mais c’est la réalité vécue telle qu’elle est ce jour du 06-03-05 au Kumasi Sports Stadium devant presque 30.000 spectateurs.


Cependant les FAR auraient pu avoir l’occasion d’enterrer toutes les chances du Kotoko quand à la 21ème Armoumen du talon passe pour El Mouataz du flanc gauche qui déborde, centre en retrait et de la tête Ouadouch manque in-extremis la balle ayant frappé sur le gardien, frôle la ligne et sort. Depuis lors c’est le massacre total et l’on assista concrètement à la partialité de l’arbitre qui décida de sanctionner les Marocains sans jamais toucher aux Ghanéens : 22ème Jarmouni est bousculé, rien on laisse jouer, 24ème Ali Bouabe est descendu, 27ème Bendriss est à son tour abattu, 32ème El Jarmouni écope d’un avertissement au moment où il lança une balle pour qu’on reprenne le jeu, 33ème l’arbitre au lieu de reprendre le jeu par balle à terre, donne coup franc au Kotoko, 37ème El Keddioui est clairement tiré par le maillot, on laisse continuer pour les autres, 44ème El Mouataz est freiné sauvagement, mais tira à la 46ème mn un coup franc dangereux.


Dès le début de la seconde période et à la 47ème, Abdessadeq reçoit un avertissement tout simplement parce qu’il a levé le bras en cours d’action pour signifier à l’arbitre qu’il y a faute sur des pieds levés (pieds en avant) à son encontre.


49ème mn, le 4ème arbitre, un Ghanéen, alla tout froidement inviter l’arbitre officiel à expulser M’hamed Fakhir qui n’a point bougé de son banc et qui est resté ébahi par cette décision qui devait être inscrite dans le registre Guinness pour record pour abus... C’est alors l’entrée des forces de l’ordre et toutes les bousculades qui s’en suivent. M’hamed grâce à l’intervention du manager du Kotoko à Accra, M. Jerry pourra enfin suivre de derrière les grillages la rencontre. 56ème c’est le bouquet, une balle à ras de terre est sortie lors des limites pour rentrée de but, les Marocains se tranquillisent alors que l’arbitre autorise Opoku à continuer le jeu et allait même scorer puisque la balle passa sur la ligne de but et ressort de l’autre côté. 62ème mn Maâroufi littéralement abattu. 68ème Armoumen tira de loin, le gardien lâcha et le Marocain n’eut pas la force d’arriver à temps pour récupérer la balle.


Il fut ensuite remplacé par Ajeddou qui, dès qu’il pénétra, fut lui aussi descendu mais comme toujours sans avoir droit à la faute. 71ème mn du petit filet, Nana lobe mais El Jarmouni sauve à la dernière minute. 75ème El Jarmouni fait sortir une balle impossible et à la 77ème l’arbitre décida qu’il y a corner que botta Osei et Chibsah à l’affût dans le paquet surprend la défense restée figée pour marquer l’unique but de la rencontre. Ce ne sera pas assez pour l’arbitre qui continuera de sévir pour pouvoir chercher la faille pour leur permettre un second but et c’est ainsi qu’il se déploya successivement 80ème mn contre El Jarmouni pour vouloir l’exciter, 85ème il siffla un coup franc imaginaire, 90ème il ajoutera 4 mn et expulsera El Mouataz qui n’a fait que demander après d’un coup franc inexistant aux alentours des 18 mn des FAR, il aura le jaune et le rouge en même temps.


Pour les 4 mn additionnels, ils auront un supplément jusqu’à ce que les Marocains reprenne le contrôle de la balle dans le camp adverse ce qui tarda et avec lui la décision de l’arbitre de mettre fin à la comédie.


BABA

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le