Accéder au contenu principal

Pays-Bas 2005: La Turquie, le Maroc et l'Allemagne comme à la maison

Source : FIFA

Les Néerlandais ne seront pas les seuls à se sentir chez eux au Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Pays-Bas 2005. En effet, les sélections turques, marocaines et allemandes devraient, elles aussi, bénéficier d'un soutien inconditionnel lors de la phase finale.


La réputation d'enthousiasme et d'énergie des supporters de la Turquie et du Maroc n'est plus à faire. Pour eux, chaque match de leurs sélections nationales est une véritable fête. Qui plus est, les Pays-Bas et l'Allemagne comptent d'importantes communautés turques et marocaines, ce qui devrait garantir à ces équipes d'évoluer dans une ambiance survoltée à chacune de leurs sorties.




Le 28 avril 1998, quelque 10T000 supporters marocains, pour la plupart vêtus du costume traditionnel de leur pays, avaient pu assister à la victoire (2:1) de leurs favoris sur les Pays-Bas, lors d'un match amical au Gelredome d'Arnhem. Nul doute que les jeunes Marocains auront besoin des mêmes encouragements s'ils veulent tirer leur épingle du jeu dans le Championnat du Monde Juniors de la FIFA. Placé dans le Groupe C aux côtés de l'Espagne, championne d'Europe en titre, du Honduras et du Chili, le Maroc aura fort à faire pour accéder au second tour.



Il y a également fort à parier que les supporters turcs seront eux aussi au rendez-vous du Championnat du Monde Juniors de la FIFA. En 2001, ils avaient littéralement envahi l'Amsterdam ArenA à l'occasion d'un match amical entre les Pays-Bas et la Turquie, qui s'était soldé sur un score nul et vierge au terme d'une rencontre décevante.


Besoin de soutien


Si la Turquie a dû s'incliner face à l'Espagne au terme de la prolongation, lors du Championnat d'Europe U-19 l'été dernier, son excellente prestation d'ensemble fait d'elle l'une des prétendantes à la couronne mondiale aux Pays-Bas. Lors d'une récente interview télévisée, Ali Özturk a précisé qu'il était incapable de jouer à son meilleur niveau sans le soutien des supporters turcs.


Qu'il se rassure : Utrecht, la ville qui accueillera les deux premiers matches de la Turquie, abrite précisément une importante communauté turque. De plus, on peut s'attendre à ce que de nombreux supporters ottomans fassent le voyage depuis l'Allemagne ou d'autres régions des Pays-Bas pour venir soutenir leur équipe, qui sera aux prises avec la Chine, Panama et l'Ukraine dans le Groupe B.



Quant à l'Allemagne, qui disputera ses deux premiers matches à Enschede, à quelques kilomètres de la frontière, elle n'aura sans doute pas trop de mal à trouver son public. Certes, les Allemands devront être à leur meilleur niveau pour sortir d'un Groupe D particulièrement relevé qui comprend l'Argentine, les Etats-Unis et l'Egypte, mais Michael Delura, le capitaine de la Mannschaft, et ses partenaires pourront compter sur les encouragements de leurs fans tout au long de leur épopée.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les interv