Accéder au contenu principal

Marouane Chamakh: Ce qu’a fait Fabien Barthez, c’est pas sympa du tout!

Source : girondins.com

Le succès a été au rendez-vous pour l’interview interactive de Marouane Chamakh. Le jeune attaquant marocain a répondu aux nombreuses questions des internautes de girondins.com.


De quelle ville du Maroc es-tu originaire et sais-tu parler l'arabe ?
Marouane Chamakh : Je suis de Casablanca. C’est vrai que je parle un peu l’arabe mais je le comprends très bien.


A qui ou à quoi penses-tu quand tu marques un but?
Marouane Chamakh : Je pense à la famille, les amis et mon entourage.


Que penses-tu du public girondin ?
Marouane Chamakh : Je pense que c’est un bon public. Depuis que je suis en pro, j’ai plus l’occasion de les observer et ils ont toujours été derrière nous. Il n’y a pas eu toujours des bons résultats mais il ne nous lâche jamais.


Pourquoi portes-tu le numéro 29 ?
Marouane Chamakh : On me l’a imposé au début. Maintenant je l’ai gardé. En plus, il me plait.


Pourquoi ne prends-tu pas plus de risques devant le but au lieu de d'être généreux avec tes camarades ?
Marouane Chamakh :Je sais que c’est quelque chose que je dois changer. Le pourquoi : c’est une habitude que j’ai pris depuis que je suis petit. C’est quelque chose qui va venir.


Est-ce que tu ressens une différence dans ton jeu lorsque tu joues en sélection ?
Marouane Chamakh : Non pratiquement aucune. En sélection, ils essaient de m’utiliser comme aux Girondins de Bordeaux.


Cela te fait quoi d'être meilleur buteur des girondins ?
Marouane Chamakh : Je suis satisfait. Je peux encore mieux faire. Mais je ne me repose pas là-dessus. Je sais que je peux encore apporter et marquer plus de buts.


Avec qui préfères-tu jouer au avant poste? Darcheville ou Laslandes.
Marouane Chamakh : Les deux (Rires !)


Quel est ton joueur modèle ?
Marouane Chamakh : Il ne joue pas à mon poste : Zidane. Que ce soit sur le terrain ou en dehors, il est irréprochable. C’est un modèle pour un footballeur et notamment pour moi.


Quel est ton meilleur souvenir au sein des Girondins de Bordeaux? Et ton pire souvenir?
Marouane Chamakh : Mon premier but avec Bordeaux et notre parcours de l’année dernière en Coupe UEFA. Mon carton rouge à Paris.


Quel est le plus beau but que tu ais marqué avec Bordeaux ?
Marouane Chamakh : Sûrement mon premier. C’était contre Nice. Sur un centre de Camel, je fais une tête plongeante. C’était un très très joli but.


Que penses-tu de la règle du carton jaune lorsqu’on enlève son maillot après un but ?
Marouane Chamakh : C’est une règle idiote. On prend un avertissement parce qu’on enlève notre maillot. C’est une joie qu’on essaie d’exprimer. Je ne vois en quoi cela dérange. Je ne vois pas pourquoi ils ont fait une règle comme celle-là. Peut-être pour qu’on en puisse pas faire passer des messages.


Tu as déjà provoqué 2 penalty depuis le début de saison, pourquoi tu ne les tires pas ?
Marouane Chamakh : C’est vrai à Strasbourg et face à Sochaux. C’est sûrement à cause d’un petit manque de confiance. Si j’arrive à provoquer un penalty vers la fin de la saison, avec la confiance que j’ai accumulé, je prendrais mes responsabilités et je le tirerai


Que penses-tu du match ayant opposée le WAC a OM ?
Marouane Chamakh : Je n’ai pas vu ce match mais j’en ai eu des échos. Ce qu’a fait Fabien Barthez, c’est pas sympa du tout. Surtout que les marocains ont tout fait pour bien les accueillir et les mettre dans de bonnes conditions. Eux, ils voulaient faire un match amical contre Marseille pour le public et pour le spectacle. Je ne sais pas pourquoi il a eu cette réaction mais j’espère qu’il sera sanctionné. Je suis content que la Fédération Marocaine ne cache pas cela et le sanctionnera. En tout cas je l’espère.


Es-tu attiré, à part Bordeaux, par un autre club de ligue 1 ? Si oui lequel ?
Marouane Chamakh : Non.


Quel est le championnat où tu aimerais bien exercer?
Marouane Chamakh : En Angleterre ou en Espagne.


As-tu un surnom donné par les joueurs du groupe pro ?
Marouane Chamakh : Chameau !


D'après toi qu'est ce qu'il te manque pour que tu deviennes l'un des meilleurs buteurs du championnat ?
Marouane Chamakh : Je dois être un peu plus adroit devant le but car les occasions j’arrive à me créer des occasions. Si je parviens à être plus adroit et plus altruiste cela fonctionnera encore plus. Au lieu de chercher à remiser, il faut que je tente davantage. Le coach me dit souvent que si je ne tente pas je ne marquerai pas.


Salut Marouane, penses-tu que tu auras encore le maillot bordelais sur les épaules l'année prochaine ?
Marouane Chamakh : Je ne sais pas. Seul l’avenir me le dira. Mais je crois que oui. On verra.


Est-ce que vous avez un fan club ? Si oui, comment peut-on le joindre?
Marouane Chamakh : Oui au Maroc. Pas encore en France. En fait c’est un fan club en commun avec Jaouad Zaïri. Je sais qu’il se trouve à Casablanca.


Ta décision de jouer avec la sélection Marocaine au détriment de la sélection française fut-elle difficile à prendre?
Marouane Chamakh : Sans le cacher, oui. C’est vrai que j’ai d’abord été appelé en Equipe de France. J’ai commencé avec la sélection française des moins de 19 ans. Cela s’était très bien passé. Ensuite, l’Equipe Nationale Marocaine s’est manifesté. J’ai du alors faire un choix. Le Maroc c’est la famille, cela représente beaucoup de choses. J’ai alors fait deux, trois matches avec la sélection marocaine là-bas. Et là mon choix était clair.


Quel est le club qui te fait le plus rêver actuellement ?
Marouane Chamakh : J’aime beaucoup Arsenal. Sinon j’aime bien l’équipe du Barça.


Penses-tu que les résultats de Bordeaux peuvent compromettre ta place en équipe du Maroc?
Marouane Chamakh : Un petit peu. On a un sélectionneur qui joue sur ça. J’essaye de bien jouer en club pour que cela se passe bien en sélection. Si je ne joue pas avec Bordeaux, cela peut compromettre ma place avec la sélection. Surtout qu’il y a beaucoup de très bons joueurs au Maroc et notamment en attaque.


Quel est le meilleur souvenir que tu as vécu depuis que tu as commencé le football?
Marouane Chamakh : C’est déjà d’être rentré aux Girondins de Bordeaux. J’ai de nombreux bons souvenirs. Mes 3 ans en formation sont de très bons souvenirs. En moins de 17 ans, on a fait la finale du championnat de France. En CFA2, on est monté en CFA avec Jean-Louis Garcia. Et en sélection cela se passe très bien et notamment ce parcours à la CAN. On n’était pas très attendu. On arrive en finale. On a été reçu par le roi. Tout le peuple marocain était dehors.


Avec quel joueur vous vous entendez le mieux à bordeaux? Et en sélection nationale marocaine ?
Marouane Chamakh : En sélection, je m’entends bien avec Jaouad Zaïri, Youssef Hadji, Regragui, Ouaddouh. La plupart des joueurs qui jouent en France. Cela se passe très bien. Il y a une grosse ambiance. A Bordeaux, je m’entends bien avec les jeunes que ce soit Rio, Pablo et aussi avec les « vieux » Darche et les autres.


Quel est le joueur en activité ou à la retraite au côté duquel tu rêverais d'évoluer ?
Marouane Chamakh : Zidane mais ce n’est qu’un rêve.


Que penses-tu de Camel Meriem ?
Marouane Chamakh : C’est un très bon joueur. Quand on le voit à l’entraînement, il se régale. Il mérite sa place en Equipe de France. Que ce soit sa vision du jeu ou sa manière de toucher le ballon, c’est un très bon joueur.


Qu'aimes-tu faire dans la vie après le football ?
Marouane Chamakh : Regarder la télévision, aller au cinéma ou jouer à la Playstation.


Que penses-tu de l'initiative Stand up Speak up (contre le racisme) ?
Marouane Chamakh : C’est bien ce que fait Thierry Henry. Il y a eu quelques débordements dans les stades. Que ce soit des slogans ou des cris des supporters qui n’ont peut-être pas leur place dans le football, ce n’est pas normal. Le fait que les gens soient noirs ou arabes, ils se font crier dessus dès qu’ils touchent le ballon. C’est une bonne initiative de sa part et de ceux qui l’accompagnent dans cette campagne. Nous footballeurs en donnant ce bracelet et en faisant passer ce message, on doit faire comprendre aux supporters que ce n’est pas bien.


Penses-tu que la sélection marocaine possède le niveau pour s'imposer en Coupe du Monde ?
Marouane Chamakh : On a le niveau pour la faire mais on sait qu’après c’est très dur. On a un groupe assez jeune, pas trop expérimenté. On a joué une finale de CAN et lors de cette compétition on a véritablement formé un groupe. Il nous restera deux, trois cadres pour cette coupe du monde.


Quel est pour toi le meilleur joueur marocain actuellement ?
Marouane Chamakh : Je pense à Jaouad Zaïri. C’est un très bon joueur. Quand il est en forme, il fait très très mal.


Quel genre de musique écoutes-tu ?
Marouane Chamakh : J’écoute plutôt du rap et du R’n’B. En ce moment, j’écoute le dernier album de Sinik. J’écoute que ça en ce moment et ça me « booste » tous les jours.


Ou aimes-tu passer tes vacances ?
Marouane Chamakh : Je les passe souvent au Maroc. Que ce soit les vacances de Noël ou de fin d’année, je vais soit au Maroc soit en Espagne.


Que représente pour toi le fait d'avoir été élu deuxième meilleur joueur en Afrique ?
Marouane Chamakh : Je suis hyper content. C’est une grosse satisfaction personnelle. Cela me donne encore envie de travailler pour pourquoi pas prendre un jour cette première place.


Petite question indiscrète......Ton cœur est-il encore à prendre?
Marouane Chamakh : Oui !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le