Accéder au contenu principal

Le Barça à la conquête du Maroc

Source : Le Matin

Pour sa première visite officielle au Maroc, Joan Laporta, président du FC Barcelone est venu accompagné de sa famille, du vice-président, secrétaire général et porte-parole du célèbre club de football ainsi que d'une importante délégation catalane. Après avoir conquis les marchés américain et asiatique, ce jeune avocat, qui a raflé avec une écrasante majorité les élections en juin 2003 pour la présidence à la tête du FC Barcelone, décide de poursuivre son programme d'expansion en s'attaquant au marché marocain.

Accompagné pour la circonstance d'une importante délégation composée de Mr Casajoana, en tant que député des sports au parlement catalan, de M. Chaib, député au Parlement Catalan et président de l'association Ibn Batouta, de M. Pere Alcober, responsable du sport à la mairie de Barcelone, et M. Ignacio Onate, directeur général du secrétariat du sport à la Généralitat de Catalogne, Joan Laporta entend œuvrer activement pour le développement du sport au Maroc.


En impliquant son club, il entend contribuer ainsi à l'essor du football national et dénicher de nouveaux prodiges qui pourraient un jour briller dans les rangs du FC Barcelone.


Joan Laporta s'appuie ainsi sur son réseau de création de ces associations de supporters du Barça, reconnues officiellement par le club, afin de mener ses projets à terme. Avec plus de 1700 Penyas dans le monde, le FC Barcelone est le club étranger qui compte le plus de Penyas au Maroc avec celles d'Al Hoceima, de Chaouen, de Tanger, de Rabat et bien sûr celle de Casablanca. C'est enfin cette dernière qui a été inaugurée ce mercredi 23 mars.


Domiciliée dans le nouveau restaurant " La Villa Catalane " qui a ouvert ses portes dans la quartier Palmier et qui propose des spécialités espagnoles (paellas, tapas…), " La Penya Barcelonista de Casablanca " abritera une salle de projection pour visualiser les matchs du Barça. L'adhésion à cette Penya se fait par parrainage et permet à tous les supporters du Barça de bénéficier de plusieurs avantages en relation avec le FC Barcelone, comme des voyages au Camp Nou lors de matchs du Barça.


Lors de l'inauguration de " La Penya Barcelonista de Casablanca ", M. Sajid, maire de Casablanca a signé un protocole d'accord sur le développement du sport avec M. Alcober de la Mairie de Barcelone en présence de M. Dryef, wali du Grand Casablanca, de M. Rosello, Consul Général d'Espagne à Casablanca et enfin de M. El Alami, ministre chargé des Affaires avec le Parlement.


C'est sous l'initiative de ce dernier et de M. Bennis, président de la Penya Barcelonista de Casablanca, tous deux proches des dirigeants du FC Barcelone, que Joan Laporta a effectué son périple de 4 jours au Maroc où se sont signés plusieurs protocoles d'accord entre les villes de Barcelone et celles de Rabat, Tanger, Chefchaouen et Casablanca.


La conquête de nouveaux " Socios " pour le FC Barcelone se fera dorénavant par le biais de ses Penyas installée au Maroc. Avec un budget annuel de plus de 200 millions d'euros et premier club au monde en nombre de socios (130.000 adhérents), le FC Barcelone est aussi le seul club professionnel au monde à ne pas avoir encore de publicité sur sa tenue.


Leader incontesté de la Liga, le FC Barcelone compte aussi dans ses rangs le meilleur attaquant du championnat, en la personne du Ballon d'Or Africain, Samuel Eto'o, et le meilleur joueur du Monde (World FIFA 2004) et joueur le plus cher de la planète: Ronaldinho Gaucho.


En effet, Abramovich, le célébre propriétaire russe du Chelsea de Londres, a offert la somme mirobolante de 100 millions d'euros pour s'assurer de ses services l'été dernier. Cependant, M. Laporta a élégamment rejeté l'offre en qualifiant alors Ronaldinho et Puyol, capitaine de l'équipe, comme joueurs intransférables.


Son pari est aujourd'hui réussi puisque le FC Barcelone caracole en tête du championnat espagnol avec plus de onze points d'avance sur son concurrent le plus directe, et possède la meilleure attaque et défense de La Liga.


A quand de jeunes joueurs Marocains dans l'un des meilleurs club du monde ? Les Penyas du Barça au Maroc ont peut-être la clé pour nous aider à réaliser notre rêve...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le