Accéder au contenu principal

GNF-1 : CODM-JSM un nouveau duo en tête

Source : MAP

Le CODM de Meknès et la Jeunesse Massira se sont installés confortablement sur le fauteuil de tête profitant de l'irrégularité des résultats du duo Wydad et Chabab Mohammédia à l'issue de la 6ème journée du championnat du groupement GNF-1.


Grâce à l'invincibilité de leur solide défense, qui n'a pas encaissé le moindre but depuis le début de l'exercice, les Meknassis semblent bien décidés à réécrire le parcours d'il y a deux saisons quand ils avaient cédé à la fin. Bien que renouvelée, l'équipe tient la route et mérite amplement la première ligne ce qui laisse présager des émotions en perspective pour son public.


Les locaux, partis tôt à l'assaut, ont peiné et ont eu du mal à "sonner" l'Olympique Khouribga qui a fait montre, l'espace de cinq minutes, de beaucoup de désinvolture en défense. Les nouveaux leaders ont récompensé leur envie vers le milieu de la seconde période en assénant une troisième défaite aux phosphatiers en autant de déplacements. Ces derniers alignent, au passage, la plus mauvaise défense du championnat avec huit buts encaissés contre trois inscrits.


Ex aequo, la Jeunesse Massira a pris une "assurance" sur l'avenir (JSM). Sa solidité d'ensemble et son organisation en font une équipe réaliste et efficace dans la collecte des points. Sans grand fracas, les joueurs de Lâayoune ont pris l'ascenseur des hauteurs après avoir imposé leur style et leur diktat avant de s'évertuer à fermer les espaces au stade Harti de Marrakech. Cette contre performance du Kawkab devant les siens ressemble de loin à une pilule difficile à avaler et pourrait prendre les allures des prémices de crise.


Le Wydad a, quant à lui, décroché en se suffisant du partage des points à Safi devant un Olympique local qui s'enfonce dans les profondeurs du classement aux côtés des marrakchis.


Le champion en titre a remporté une victoire très convaincante en séduisant sur le plan collectif. En effet, signant leur troisième succès à domicile et sur le même score (2-0), les vert et blanc ont affiché une meilleure qualité d'expression sur le rectangle même si l'arrière garde, menée par l'inamovible Jrindou, manquait encore de flamme.


Les diables verts ont séduit les quelque 18.000 personnes qui ont assisté au match au Hassania et les absences pour blessures de plusieurs titulaires n'ont nullement handicapé l'équipe casablancaise qui présente à chaque fois à la galerie de nouveaux buteurs.


Première victoire du MAS


En dépit de protestations du public suite au changement de Hicham Aboucherouane, l'entraîneur du Raja Fiard est parvenu à concocter une meilleure recette pour une belle prestation des siens et surtout avec un état d'esprit différent d'autant que leurs prédécesseurs au palmarès du championnat n'ont jamais joué dans une configuration défensive.


Le Moghreb de Fès a finalement pansé ses plaies en parvenant à maîtriser sa déception du démarrage tout en évacuant cette lourde pression de la première victoire. Les Fassis se sont ainsi offerts leur première bouffée d'air frais qui en appelle d'autres en prenant à défaut le Chabab Mohammédia sur le service minimum (1-0) mais synonyme de trois points qui riment avec euphorie.


L'équipe des FAR a déchanté en concédant son troisième nul d'affilée à Rabat. Rattrapés au score dans les ultimes minutes, les militaires continuent de dilapider les points nécessaires au décompte final et n'arrivent pas à gommer rapidement son inconstance dans les résultats. Ces deux nouveaux points perdus devant l'Ittihad Tanger risquent de peser lourd dans l'optique de la course au titre même si le directeur du jeu de la formation, M'hamed Fakhir, sait pertinemment que pour être champion il faut passer par ce genre de matches traquenards.


Les voisins de Salé se sont extirpés du piège du derby du Bouregreg devant l'Union Touarga en sortant indemne de la toile d'araignée dressée par les Tourouguis dans le premier tiers de la partie. La patience des locaux a fini par payer dans le dernier quart d'heure pour leur permettre de s'incruster parmi la horde des candidats au sommet et mieux préparer la rencontre retour en coupe arabe des champions.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le