Accéder au contenu principal

Le onze national juniors cartonne. La télé hors-jeu

Source : Liberation Ma

Ils étaient tout simplement impeccables les juniors nationaux. Il leur fallait non seulement gagner, mais surtout cartonner en prévision du match retour. A Niamey, ce sera sûrement dur. Plus dur, plutôt, pour les Nigériens qui avaient pourtant tout tenté pour limiter les dégâts. Mais le fer de lance Yajour et toute la bande à Jamal ont fait parler la poudre pour leur passer la bagatelle de quatre buts.
Fethi Jamal, l’entraîneur, n’a rien à envier à Fathi Jamal le joueur qui était porté sur l’offensive, en tant qu’attaquant ou en tant que milieu offensif.
Un grand pas est donc franchi vers la qualification pour les phases finales du championnat d’Afrique prévu au Bénin en janvier prochain, elles-mêmes qualificatives pour les championnats du monde qui se dérouleront à Amesterdam en juin 2005.
Du boulot attend encore le staff technique pour rester sur cet élan. Aussi faut-il qu’il soit assuré de tout le soutien nécessaire et de toutes les conditions pour que le travail entamé et qui a commencé à donner ses fruits se poursuive.


Du soutien, il ne faut surtout pas aller en chercher du côté de la télévision nationale, pour laquelle, les juniors ne sont manifestement pas assez…équipe nationale. Car, si l’on nous annonce à grandes pompes, d’ores et déjà, que le prochain Guinée-Maroc sera retransmis en direct depuis la Guinée, les exégètes de la télévision «nationale» ont dû décréter que ces gamins de juniors ne sont pas dignes du direct ! Ceux-ci jouaient pourtant à Rabat en pleine capitale à quelques mètres de la première chaîne et à quelques kilomètres de la deuxième.


On a décidé du temps où il n’y avait d’autres télés que la T.V.M, que les équipes nationales étaient l’apanage de celle-ci, son monopole, et sa chasse gardée. Les temps ont changé, mais la même aberration persiste.


Et que l’on sache, même si l’on joue sur les termes et les statuts, les deux chaînes sont publiques, bien qu’elles continuent, de plus belle leur jeu vilain du «je t’aime, moi non plus». La «une» aurait bien pu déclarer haut et fort son désistement, et la «deux», de son côté, aurait bien pu saisir la balle au vol et permettre aux «chers» téléspectateurs, de suivre leurs juniors, à l’image de ce qui se passe ailleurs, entre par exemple les chaînes de France télévision, France 2 et 3, voire avec la chaîne privée TF1.


Les nôtres, elles, étaient ce coup-ci, hors du coup. Hors-jeu. Le téléspectateur marocain n’a rien à cirer de quelques contraintes mercantiles qui avaient poussé la première chaîne à lui infliger un Safi-Khémisset très moyen et pratiquement sans intérêt.
Autant les juniors ont séduit, autant la télé a raté le coche.


M.Benarbia

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les interv