Accéder au contenu principal

GNFE I : Oujda et Marrakech sous les feux

Source : Le Matin

Le championnat , qui en est à sa 6eme journée, n'attire toujours pas un grand public, une situation qui n'arrange nullement les trésoreries des clubs qui souffrent énormément.

On ne peut en vouloir à ces habitués des stades qui ont fini par perdre le goût des rencontres devenues de plus en plus insipides. A cela s'ajoutent les crises au sein des clubs qui attisent les tensions entre dirigeants . Inévitablement cela se répercute sur la vie du club et ce sont surtout les joueurs qui en pâtissent le plus . Dans les catégories inférieures , la formation ,à de rares exceptions près , fait particulièrement défaut .Il est certain que pour ces deux rencontres qui auront lieu aujourd'hui à Oujda entre le MCO et l'IZK et à Marrakech où le Kawkab reçoit la JSM ,on ne se bousculera pas aux portes des stades, surtout en cette période de ramadan .


Dans l'oriental, les oujdis joueront la peur au ventre après les deux défaites successives face au Chabab de Mohammadia et au Hassania d'Agadir La première victime de ces faux pas est l'entraîneur Morcelli qui a été remercié .
Le MCO, après plusieurs saisons de purgatoire en GNFII , a retrouvé l'élite , l'an passé et les supporters veulent une équipe performante comme du temps de feu Belhachmi, le charismatique président du mouloudia . Mais au vu des résultats actuels il sera difficile de contenter ce public oujdi toujours aussi exigeant. Face aux Zemmouris de Khemisset , il faudra faire preuve de lucidité surtout que l'IZK qui se trouve au milieu du tableau espère faire mieux que l'an dernier. Le seul problème qui se pose pour ce club reste la discipline qui fait particulièrement défaut . Les joueurs ont souvent été à l'origine de rixes et n'ont jamais été inquiétés pour ces incartades.



Ce déplacement dans l'oriental ne sera pas de tout repos pour les hommes de Moldovan . Ces derniers ont été contraints au partage des points dimanche dernier face à l'ASS.Il leur faudra donc oublier ce demi faux pas à domicile et tenter de glaner les trois points de la victoire. Le MCO se laissera t-il faire surtout devant son public qui le soutiendra jusqu'au bout ?Difficile d'émettre le moindre pronostic , tant les chances des uns et des autres sont égales.


De belles perspectives


A Marrakech , le Kawkab attendra de pied ferme la JSM qui confirme sa bonne santé depuis que l'ex international Dahane a pris ses destinées. Malgré le nul du week-end dernier face au CODM , les Sahraouis se maintiennent dans le haut du tableau .Une 5eme place encourageante qui permet d'entrevoir de belles perspectives pour une équipe qui mérite plus d'attention de la part des pouvoirs publics.
Le soutien du groupement reste insuffisant pour une formation qui représente une région chère à tous les Marocains.
Dans cette équipe , le fidèle Ghorraf apporte toujours son expérience aux jeunes qui veulent donner plus de poids à leur équipe.


Le meneur Sakim reste l'une des pièces maîtresse de l'attaque Sahraouie mais il sera certainement très surveillé par la solide défense marrakchie qui a souffert dimanche dernier contre le WAC à Casablanca. Le KACM traîne dans le bas du classement et cela a quelque peu , déstabilisé le groupe. L'entraîneur Hicham Dmaii n'aura pas d'autre choix que d'opter pour l'attaque à outrance pour faire la pression sur l'équipe adverse .Avec un Lotfi en super forme , les Marrakchis peuvent faire plaisir à leurs supporters qui attendent une première victoire qui tarde à venir. Nul doute que cette rencontre sera très ouverte car l'enjeu est de taille pour les deux formations.


Les kawkabis souffrent terriblement de l'absence d'un métronome capable de diriger les actions comme le faisait à merveille un Guisser par exemple et un attaquant de pointe de la dimension d'un Sersar dont le transfert au WAC n'a pas fini d'alimenter les discussions et qui a montré l'incapacité de certains membres fédéraux à régler un problème maroco-marocain. Une honte pour le football national . Mais passons.


Cette rencontre n'est pas considérée comme un sommet mais elle va permettre aux deux coachs de voir les choses autrement selon le résultat.
Deux arbitres internationaux vont diriger les débats aussi bien à Oujda qu'à Marrakech. Il s'agit de Abderrahim El Aarjoun pour MCO- IZK et Abdellah Achiri pour KACM- JSM.


Abdeslam Bilali

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le