Accéder au contenu principal

Tabac sport et café cassé

Source : L'opinion

Il y a une réglementation qui interdit l’usage du tabac et assimilés dans les lieux publics. Une loi que personne ne se soucie de faire appliquer encore moins de la respecter, faute d’un arsenal - Ah ! le joli mot-juridique-dissuasif ou persuasif.


L’instigateur - promoteur de cette loi votée (à la dérobée ?) il y a quelques années déjà, n’est autre que Abdelaziz Mesfioui, homme politique et figure de proue du foot-ball marocain et du Raja de Casablanca en particulier.


Depuis lors, la consommation du tabac - toutes couleurs confondues - au Maroc, n’a jamais été aussi florissante.


Preuve que la régie des tabacs - fleuron de l’industrie marocaine - a vite trouvé preneur lorsque l’état a lancé une OPA pour sa privatisation.


Aujourd’hui, la wilaya du Grand Casablanca prend son courage à deux mains pour partir en guerre contre les cafés qui font un tabac en proposant à leurs clients le narguilé ou accessoirement « Chicha ».


Raison invoquée : les « parfums » nauséabonds, les nuisances sonores et « audio-visuelles » pompent l’air aux riverains : Des bipèdes que le corps médical nomme sans compassion des fumeurs passifs. C’est-à-dire des non fumeurs de Chicha ( ?) qui éprouvent tous les désagréments d’un « vice » sans profiter pleinement de ses avantages.


Du coup, les accros de ce nouveau mode de substance à « nicot » qui n’est pas un ersatz, ni un quelconque substitutif des « s’bassa » et des « chqoufa », qui jouent avec le feu et qui tirent le diable par le nez risquent de se priver d’un intense plaisir qui, paradoxalement, atteint son paroxysme pendant le mois du Ramadan.


Autant dire que les recettes des ces établissements risquent de trinquer...


L’ironie du sort veut aussi que parmi les tenanciers de ces lieux publics, il y a pas mal de sportifs de renom qui ont lourdement investi dans un commerce qualifié - à raison - de vraie valeur de refuge.


De coup, je me mets à la place de ceux qui vont faire des descentes pour sermonner et verbaliser tout ce beau monde, ne sachant, il est vrai, s’ils doivent dresser des P.V ou demander des autographes.


Et puisqu’on parle de recettes et de marges bénéficiaires, on espère que l’honorable corporation de pneumologues ne va pas se mettre, elle aussi, à manifester pour un prévisible manque à gagner...


Mohamed AMZIL

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le