Accéder au contenu principal

CHAMAKH : Je suis hyper ému, hyper content!

Source : girondins.com

Buteur à chaque rencontre de championnat, le jeune marocain effectue un retour fracassant. L’attaquant bordelais espère conserver cette efficacité dans un match délicat face à Sochaux où il retrouvera un ami de la sélection : Zaïri.



girondins.com : Quel sentiment prédomine au sein du groupe après ce revers à domicile ?
Marouane Chamakh : Je suis un peu déçu et c’est normal. Mais ce n’est pas pour cela qu’il faut baisser la tête. Au contraire ! On va se servir de cela pour bien repartir.


girondins.com : Tu reviens de blessure et pourtant on t’a senti très affûté depuis ton retour ?
Marouane Chamakh : C’est vrai mais c’était une petite blessure. C’était dû à la fatigue. J’avais besoin de repos. Il y a eu ces trois semaines de récupération, ce qui m’a permis de me reposer pour pouvoir bien entamer cette deuxième partie de championnat.


girondins.com : L’équipe marque un peu le pas en championnat et paradoxalement tu retrouves le chemin des filets ?
Marouane Chamakh : A chaque fois, j’essaye de donner le meilleur de moi-même. Je me sens frais. J’essaye d’apporter le maximum pour l’équipe. Malheureusement, il y a cette contre-performance contre Lille à domicile. Sur un plan personnel, je suis content de ces deux matches. Surtout celui de Nice. Je suis content de retrouver le chemin des filets. Tant mieux pour moi.


girondins.com : Maintenant, il faut se concentrer sur le match de Sochaux, peux-tu nous parler de cette équipe ?
Marouane Chamakh : Je les ai vu jouer en première partie de saison. On sait que c’est une équipe qui joue bien au ballon. Je préfère jouer contre des équipes comme celle-là que contre des équipes qui sont dures à jouer comme Nice ou Ajaccio. Ca va être un beau match et pourquoi pas pour nous un match référence pour notre deuxième partie de championnat.


girondins.com : Sochaux est dans la même situation que Bordeaux et a besoin de points pour rester au contact des équipes bien classées. A quel genre de match faut-il s’attendre ?
Marouane Chamakh : Ce sera un match engagé. Sochaux a mal fini l’année 2004. Ils ont mal débuté l’année 2005. Nous on fait un bon nul à Nice. C’est vrai que sur le match on ne méritait pas de faire match nul. Là ce sera un match où les deux équipes devront s’engager. En espérant que ça balance de notre côté.


girondins.com : Comment Bordeaux doit-il faire pour gagner là-bas ?
Marouane Chamakh : Il faudra être costaud défensivement. Et essayer de jouer les contres à fond. On sait que l’on se crée à chaque fois deux, trois bonnes occasions. Il faudra essayer d’en mettre une ou deux. Il faudra être plus confiant et « tenir la baraque ».


girondins.com : Tu as été élu meilleur joueur marocain 2004 par les internautes (Sondage Maroc-football.com NDLR) devant Jaouad Zaïri de Sochaux. Comment as-tu accueilli cette récompense ?
Marouane Chamakh : (Grand sourire) Je l’ai appris mardi après-midi. Je suis hyper ému, hyper content. Ca fait toujours plaisir. En plus depuis que je joue en sélection du Maroc, ça se passe très bien. J’ai quand même été un peu surpris et étonné. En plus derrière Jaouad. Je crois qu’il méritait même d’être premier. En tant que joueur, je l’admire énormément. C’est un très très bon joueur. Cela aurait été aussi bien. Il mérite cette place de premier autant que moi.


girondins.com : Justement Jaouad Zaïri sera ton adversaire samedi. Vas-tu l’appeler avant ce match ? Peux-tu nous parler de ce joueur ?
Marouane Chamakh : Oui je vais essayer de l’appeler dans la semaine. C’est un super gars. C’est un bon « chambreur ». C’est un mec formidable. Je m’entends très bien avec lui. C’est mon pote de sélection. Là, on va être l’un contre l’autre. On va un peu s’oublier sur le terrain. On voudra tous les deux gagner. Il n’y aura plus d’ami.


Lire aussi :
Marouane CHAMAKH élu meilleur footballeur Marocain en 2004

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le