Accéder au contenu principal

La FIFA tarde à reconnaître la marocanité de trois joueurs !

Source : Maroc Football

La double nationalité de trois joueurs marocains pose problème au sélectionneur national Badou Zaki.


Retour sur cette problématique à travers cinq questions-réponses.


Qui est concerné par ce problème ?


Trois joueurs marocains sont concernés par le problème de double nationalité :


Mounir El Hamdaoui : La nouvelle recrue de Tottenham et l’ancien attaquant du club néerlandais Excelsior. Agé de 20 ans, il a évolué auparavant dans la sélection nationale junior des Pays-Bas avant d’opter pour le Maroc, son pays d’origine.
Said Boutahar : Joueur de NEC (championnat hollandais). Il faisait partie de la sélection nationale junior des Pays-Bas avant de manifester son souhait de jouer pour le maroc.
Ali Boussaboun : Agé de 25 ans, né à Tanger au maroc. Joueur de l’équipe hollandaise NAC Breda, il a déjà porté le maillot de la sélection nationale junior des Pays-Bas.


En quoi cela peut poser problème ?


Tous ces joueurs ont la double nationalité néerlandaise et marocaine. Tous ont joué pour la sélection nationale junior des Pays-Bas.


Leur éligibilité à jouer pour le Maroc doit donc être examinée au vue du nouveau règlement de la Fifa concernant la double nationalité ratifié par son congrès extraordinaire des 19/20 octobre 2003 à Doha.


Que dit le règlement à ce sujet ?


Règlement d’Application des Statuts, Paragraphe VII, Article 15


Alinéas 3- Si un joueur possède plusieurs nationalités ( ….), les dispositions suivantes sont applicables:
a- Le joueur peut, jusqu’à 21 ans révolus, obtenir le droit de jouer en match international pour une autre association. Ce droit ne peut être exercé qu’une seule fois.
Ce droit ne peut être invoqué que si le joueur n'a pas encore disputé de match international A pour l’association dont il relève, jusqu'au moment de la demande et que si le joueur était déjà au bénéfice de ces différentes nationalités au moment de sa première entrée en jeu (en tout ou partie) dans un match international d’une compétition officielle de quelle catégorie que ce soit. Aucun changement ne peut en outre avoir lieu pendant les éliminatoires des compétitions de la FIFA, d’un championnat continental ou encore des Tournois Olympiques pour autant que le joueur ait été aligné par son équipe nationale à cette occasion.
b- (...)
Alinéas 4 - Un joueur qui veut utiliser ce droit de changement doit adresser une demande écrite et motivée au secrétariat général de la FIFA.
Dès l’instruction de la demande, ce joueur n’est plus qualifié pour son ancienne équipe nationale. (….)
Alinéas 5- Les joueurs qui ont plus de 21 ans révolus à la date d’entrée en vigueur de ces dispositions et qui remplissent les conditions de l’alinéa 3 lit. a) ont également le droit de solliciter un changement. Ce droit s’éteint définitivement un an après l’entrée en vigueur de la présente disposition.


En vertu de cette nouvelle réglementation, les trois joueurs peuvent-ils évoluer pour le Maroc ?


A priori Oui. L’Alinéas 3 ne pose pas de problème : Les trois marocains n’ont jamais joué pour l’équipe A des Pays Bas, ils n’ont pas été naturalisés marocains puisqu’ils le sont dès leurs naissances et enfin ils ne sont pas alignés dans les éliminatoires de la coupe du monde FIFA 2006.


La condition d’age ne pose pas de problèmes non plus, pour ceux qui ont plus de 21 ans révolus. En effet, la date d’entrée en vigueur du nouveau statut est le 1er janvier 2004. Le délai d’un an après cette date, requis dans l’Alinéas 5, n’est pas expiré puisque la demande du Maroc a été présentée à la FIFA avant fin 2004.


Et alors, où est le problème ?


Le changement de pays, même s’il est motivé et justifié, doit s’exercer en adressant une demande à la FIFA qui rendra par suite sa décision.


Dans le cas de nos trois compatriotes, la FIFA a prévu d’étudier leur demande le 15 février prochain. Or le sélectionneur national Baddou Zaki comptait les appeler pour Maroc-Kenya programmé le 9 février.


Cela lui est impossible, à cette date, la FIFA ne rendra sa décision que six jours après !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le