Accéder au contenu principal

Trois nominations marocaines aux MTN CAF Awards

Source : CAFonline

Les MTN CAF Awards est un événement qui a été créé par African Soccer TV dans le but de récompenser l'excellence dans tous les domaines du football africain..


Les nominés dans chacune des principales catégories sont choisis par vote au sein des commissions techniques et des médias de la CAF. Quand à la meilleure performance de l'année et au prix du Mérite, ils sont proposés par le comité de sélection des Awards et adoptés par le bureau exécutif de la CAF.


LES NOMINÉS


Meilleur entraîneur de l'année
Badou Zaki (Maroc) :
Après avoir remplacé Humberto Coelho a pied levé avant la CAN, Badou Ezzaki, avec flair et caractère, a réussi à sortir l'équipe du Maroc du bas-fond pour en faire un finaliste de la CAN 2004. Très significatif, le prix de la meilleure équipe de la CAN 2004 décerné par les médias au Maroc.



Okey Emordi (Enyimba) : Ayant pris les rênes d'une équipe amputée de ses meilleurs joueurs champions d'Afrique en 2003, peu voyait cet entraîneur rester au sommet. Il a confondu ceux qui doutaient de lui en menant Enyimba à un deuxième succès consécutif et historique en Champions League.
Roger Lemerre (Tunisie) : L'entraîneur français est décidément le spécialiste des coupes continentales. Vainqueur de l'Euro 2000 avec la France, il a remporté la CAN 2004 avec la Tunisie.


Equipe nationale de l'année
Côte d'Ivoire :
Avec des stars confirmées comme Didier Drogba, Kolo Touré et Aruna Dindane, les Eléphants ont réalisé la plus grosse progression africaine dans le classement FIFA en 2004, rognant notamment 30 places pour se retrouver en fin d'année dans le Top 50 mondial (40ème).
Maroc : Pas du tout favori avant le début du tournoi, le Maroc a surpris tout le monde en disputant la finale de la CAN 2004, compétition au cours de laquelle les médias lui ont décerné le titre de la meilleure équipe.


Tunisie : Après plusieurs années d'échecs, la Tunisie a enfin remporté la Coupe d'Afrique des nations, grâce à une équipe appliquée et talentueuse. Un beau champion d'Afrique en titre.


Meilleur jeune joueur de l'année
Marouane Chamack (Maroc) :
L'attaquant du club français de 1ère division, Bordeaux, se positionne comme un futur grand à son poste. Après 18 journées cette saison, il a déjà planté 7 buts.



Ahmed Fathi (Egypte) : Il a été, il y a quatre ans, le plus jeune joueur a joué un match de la sélection seniors égyptienne, et a remporté la CAN juniors en 2003 au Burkina Faso. L'un des artisans du titre de champion d'Egypte de Ismaïli en 2002 est courtisé par plusieurs clubs européens.
Obafemi Martins (Nigeria) : Détenteur du titre de meilleur jeune joueur africain de l'année, il a confirmé tout le bien que l'on pense de lui en alignant des buts sur le front de l'attaque de Inter Milan, autant dans le championnat italien que dans la Ligue européenne des champions. Il sera sans doute l'un des éléments clés des Super Eagles, dont il porte déjà les couleurs, dans la course à la qualification du Mondial 2006.


Meilleur joueur de la Champions League MTN CAF 2004
Zoubeir Baya (Etoile du Sahel) :
Véritable inspiration au milieu du terrain, le talent et la vision du jeu du capitaine de Etoile du Sahel sont à l'origine des buts importants de son club qui est parvenu cette année en finale.
Vincent Enyeama (Enyimba) : Malgré son remplacement durant la séance des tirs au but face à Espérance et Etoile du Sahel, le gardien de buts a été dans une forme resplendissante cette saison et a été l'une des clés des deux succès consécutifs de Enyimba en Champions League.
Ali Zitouni (Espérance) : L'un des plus grands attaquants du football tunisien et pièce maîtresse de Espérance, qui n'a raté la qualification en finale cette année qu'après une séance des tirs au but. Avec 9 réalisations, Zitouni était l'un des meilleurs buteurs de la compétition.


Club de l'année 2004
Enyimba (Nigeria) :
le club a créé la sensation en 2003 en devenant le premier club nigérian à remporter la Coupe des clubs champions d'Afrique. Mieux, en 2004, Enyimba est devenu le deuxième club seulement du continent à gagner cette épreuve deux années consécutives, et a également remporté la Super coupe d'Afrique.
Etoile du Sahel (Tunisie) : Jouer deux finales continentales la même année n'est pas courant. C'est pourtant ce qu'a fait Etoile du Sahel en 2004, en disputant la Super Coupe et la finale de la Champions League, entrant du coup dans le gotha des plus grands clubs africains.
Hearts of Oak (Ghana) : Le club basé à Accra est devenu le premier vainqueur de la toute nouvelle Coupe de la confédération, en remportant une victoire historique en finale retour sur le terrain de son rival ghanéen Asante Kotoko de Kumasi.


Meilleur gardien de buts de l'année
Ali Boumnijel (Tunisie) :
Un véritable rempart dans l'équipe de Tunisie, dont la victoire finale à la CAN tient pour beaucoup à la bonne tenue de sa défense et à l'efficacité de son gardien.
Vincent Enyeama (Enyimba) : Désigné meilleur gardien de la CAN 2004 par les journalistes, le jeune gardien nigérian a poursuivi sa fantastique saison en Champions League qu'il a remportée en défendant les buts de Enyimba.
Idriss Carlos Kameni (Cameroun) : Détenteur du titre de meilleur gardien africain de l'année, Kameni est resté égal à lui-même dans les buts des Lions indomptables à la CAN. Ses performances ont ouvert les portes d'un grand club, Espanyol de Barcelone, où il émarge déjà parmi les meilleurs gardiens de la Liga espagnole.


Légendes africaines 2004
Mahmoud Al-Khatib (Egypte) :
Dans un pays qui a produit tant de stars, Al-Khatib est présenté comme le meilleur joueur égyptien de tous les temps. Il fut le premier et seul Egyptien à remporter le titre de meilleur joueur africain en 1983, après le triomphe de son club Al-Alhy en Coupe d'Afrique des clubs champions 1982.
Pierre Kalala (Congo) : ''Le bombardier'', comme on le surnommait, a bâti sa réputation d'abord comme attaquant du célèbre TP Mazembe (ancien Tout puissant Engelbert), premier club à gagner deux fois de suite la Coupe des clubs champions (1967 et 1968). Si le titre de meilleur joueur africain de l'année (qui n'est apparu qu'en 1970) existait à cette époque là, nul doute que Kalala l'aurait remporté. Sa nomination cette année est destinée à lui rendre un hommage mérité.
George Weah (Liberia) : Légende des légendes africaines, la star libérienne a laissé sa marque dans le football européen entre la fin des années 80 et le début des années 90, à travers des clubs comme Monaco, Paris Saint-Germain et Milan AC. Meilleur joueur africain en 1989, il fut le premier joueur du continent à gagner le Ballon d'or européen en 1995, en même temps qu'un deuxième titre de meilleur joueur africain de l'année.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le