Accéder au contenu principal

Abdallah Achiri, le sifflet indigné

Source : Le Matin

Abdallah Achiri est un garçon qui se distingue au sein du corps arbitral par son sérieux, son amabilité et son intégrité. Mais ces derniers temps, le directeur du jeu a été propulsé au devant de la scène nationale (et internationale) lors de la rencontre amicale qui a réuni le Wydad au club français l'Olympique de Marseille (OM) ; une rencontre sur laquelle nous n'allons pas nous attarder tellement elle a connu des soubresauts et des actions indignes des deux grands clubs.


Toutefois, il subsiste un fait qui ne pouvait pas être passé sous silence, ce geste anti-sportif du keeper international français, Fabien Barthez. L'ex-gardien du Manchester United, dans un excès de colère, s'est rendu coupable d'un geste inqualifiable envers le référé marocain en lui manquant de respect par des insultes ; mais surtout en lui crachant au visage.


Fabelous Fab est un gardien dont les Marocains étaient très admiratifs. Un crédit qu'il a complètement dilapidé par une attitude d'autant plus incompréhensible qu'inadmissible. Son geste est allé trop loin. Car nous sommes persuadés que pareille attitude n'aura jamais été permise (ni commise) au championnat de l'Hexagone. Et dire que la rencontre était amicale.


D'ailleurs, Fabien Barthez n'est pas à sa première bévue puisqu'il s'est déjà mis en évidence en tenant des propos très déplacés à l'égard de l'équipe nationale d'Israël lors de la rencontre internationale inscrite dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde. La Fédération de l'Etat hébreux a considéré Barthez " persona non grata " sur son territoire. Dommage pour ce gardien dont le talent continue d'être bafoué par une attitude loin d'être celle des gentlemen. Abdallah Achiri, en seigneur, avait retiré sa plainte contre le gardien de l'OM pour ce geste anti-sportif gratuit.


Le directeur de jeu marocain avait déjà reçu une convocation de la Fédération française pour une audition le 07 avril. Mais la FFF vient d'informer l'arbitre Achiri que l'audience n'aura lieu que dans 15 jours. Afin de rapprocher davantage l'arbitre gadiri du large public sportif qui ne connaît de lui que sa présence sur les terrains, nous dressons là un portrait le plus près possible d'un homme d'une grande probité.


Abdallah Achiri est actuellement gérant de société. Après des études réussies (Bac+2,) option Sciences Economiques, stoppées par le besoin irrésistible de découvrir le monde du travail, Abdallah ne pouvait, en dépit d'un travail qui ne lui laisse pas beaucoup de temps, résister au chant des sirènes du sport.


Né un 25 mars 1967 à Agadir, le sympathique Abdallah est marié, père d'une fillette Oumaïma. Pas d'autres enfants ? : "Ma femme est enceinte " révèle l'arbitre soussi dans un grand éclat de rire.


Abdallah Achiri va forcer le monde ingrat de l'arbitrage. Un monde qu'il découvrira par l'intermédiaire des écoles de l'arbitrage. L'histoire sportive de l'arbitre Achiri est en marche. En 88-89, il fait ses premiers pas en tant qu'arbitre de ligue. Il va y aguerrir ses armes jusqu'en 1994 ; son sérieux et son application intelligente des règles du football lui vaudront une accession chez les arbitres inter-ligue. Là, ses prestations vont lui valoir de bonnes appréciations qui vont le hisser au rang d'arbitre fédéral.


C'était en 1996 ! Un parcours appréciable qui le mènera droit aux passages de grade d'arbitre international en 2000 ! Etrennant son grade d'arbitre international, il va, ainsi, sillonner les continents pour y officier des rencontres importantes entre clubs et entre sélections nationales. Il va être désigné comme juge pour diriger plus de 15 rencontres de haut niveau.


La dernière en date, c'est sa désignation par la Commission centrale d'arbitrage de la Confédération africaine de football pour gérer des matches de la Coupe d'Afrique des juniors au Bénin où son arbitrage n'a souffert d'aucune contestation. Mais auparavant, il va accomplir un itinéraire qui le mènera du Canada (Jeux de la Francophonie) à la Tunisie (Jeux Panarabes). Sans compter les matches des éliminatoires des différentes compétitions continentales et arabes.


La silhouette brune et longiligne de Abdallah Achiri (1m83/ 81 kg) est désormais connue sur tous les terrains nationaux et internationaux. Il a encore de beaux jours devant lui. Sa courtoisie, son amabilité et son sérieux en sont les garants.

Mohamed Mellouk

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le