Accéder au contenu principal

Champions league Africaine : les Rajaouis en quarts de finale

Source : MAP

Le Raja de Casablanca, confiant en son potentiel et fort de sa performance à l'aller (1-1), a assuré tranquillement son passage aux quarts de finale de la Ligue des champions d'Afrique de football, en battant l'Africa Sport ivoirien par 1-0, samedi soir à Casablanca, en match retour des huitièmes de finale.



Les hommes de Henri Stambouli ont abordé la rencontre avec méfiance, et ils ont mis un quart d'heure pour les voir mener leur première nette occasion lorsque Hicham Aboucharouane, sur une balle arrêtée des 30m, a mis en évidence le gardien adverse qui a eu du mal à éloigner le danger (13è).


Le raja gère les débats et se fait maître du jeu mais sans se montrer plus conquérant, se contentant de contres par intermittence en s'appuyant sur la vivacité, la fougue et le talent du trio de pointe composé d'Aboucharouane, Daoudi et Alloudi.


Le jeu se concentra ainsi au milieu du terrain, avec des Marocains jouant calmes et circonspects et des Ivoiriens très prudents et qui n'ont jamais voulu prendre à un moment le risque de s'aventurer à l'assaut de la cage adverse.


Dans les dernières minutes de la première partie, les "vert" multiplieront leurs tentatives dans l'objectif de prendre l'avantage avant de regagner les vestiaires. Sur une montée en bloc, Sami Tajeddine a failli tromper la vigilance du portier adverse à la suite d'une passe-tir dans l'angle fermé, mais le keeper des Aiglons s'est vite ressaisi (37è).


L'intenable et virevoltant Soufiane Alloudi a eu ensuite l'occasion d'ouvrir la marque, mais son tir anodin est allé mourir dans les bras du gardien Kouakou Bernard.


Après la pause, les Rajaouis feront encore une fois dans le simplicité du jeu sans trop se dépenser, laissant leurs adversaires prendre l'initiative. Et à chaque fois de se montrer sérieusement dangereux dans leurs assauts, ils se heurtaient à des Ivoiriens omniprésents et forts physiquement.


Les hommes de Richard Tardy ne se sont montrés à aucun moment dépassés par leurs vis-à-vis et n'acceptaient pas que le Raja pèse de tout son poids sur leur camp.


Soucieux d'insuffler une nouvelle dynamique à son compartiment offensif, Stambouli a fait entrer le jeune Mohcine Iajour, auteur du but égalisateur à l'aller. Son incorporation a donné effectivement des ailes à ses coéquipiers, devenus depuis très entreprenants.


Dans le dernier quart d'heure, les coéquipiers du gardien Mustapha Chadli passent à la vitesse supérieure, se procurant plusieurs occasions, mais ce n'était qu'à l'ultime minute qu'ils parviendront à trouver la brèche. Alloudi efface deux adversaires sur le flanc droit à l'entrée de la surface adverse avant de servir le latéral gauche Redouane El Haimer qui envoie le cuir d'une tête plongeante dans les filets des ivoiriens (90è), permettant aux siens de pousser enfin un ouf de soulagement, et avec eux leur fidèle public venu en masse les soutenir.


Cette victoire catapulte le Raja en quarts de finale de la plus prestigieuse compétition continentale. Lors du prochain tour, les huit équipes qualifiées seront réparties en deux groupes de quatre avec des match aller/retour, et les deux premières de chaque groupe passeront pour les demi-finales.


Le Raja reste ainsi le seul représentant du Maroc sur la scène africaine après l'élimination de la formation des FAR en huitièmes de finale samedi à Sousse par les Tunisiens de l'Etoile sportive du Sahel par 2-0 (1-0 à l'aller).


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le