Accéder au contenu principal

Sélection olympique: L’embarras des choix

Source : la gazette du maroc

A deux semaines de l’ouverture des Jeux, la sélection marocaine est toujours en phase de construction avec d’ultimes essais et de pathétiques appels de participation à quelques pros craignant les foudres de leur club. De quoi nourrir toutes les inquiétudes.




S’il est une qualité dont ne dispose plus l’entraîneur national des Olympiques, Mustapha Madih, c’est bien la sérénité. Et comment en serait-il autrement avec les derniers développements dans l’avenir de plusieurs éléments pressentis dans l’effectif pour le voyage à Athènes et qui, subitement, un à un se débinent sous divers motifs rendant la tâche très difficile à leur coach !…..


Il est vrai qu’on est très Loin des “certitudes” de l’après CAN 2004 quand plusieurs stars des Lions de l’Atlas, encore en âge olympique, assuraient Madih de leur ardent désir voire leur volonté et leur détermination à prendre part aux J.O. Fort de cette assurance, le brave technicien de composer une superbe formation pour affronter le rendez-vous grec en y incluant, comme le règlement l’autorise, trois éléments puisés dans ce même effectif qui a éclaté en Tunisie. Les noms de Sefri, Ouaddou et Hadji étaient même cités pour étoffer les Olympiques disposant déjà des deux étoiles de l’attaque, Chemmakh et Zaïri. Bref, le Maroc allait défendre au mieux ses chances en s’appuyant sur ses meilleures potentialités pour ce rendez-vous d’août. D’ailleurs, c’est fort de cette assurance que Mustapha Madih s’est engagé, au moment du renouvellement de son contrat, à accepter comme objectif à ses Jeux une place dans le dernier carré (demi-finale).


Une barre démesurément placée bien au-dessus des capacités d’un football qui n’a jamais brillé aux J.O et, pour tout dire, n’avait atteint le second tour, en cinq participations, qu’une seule fois, en 1972, pour….. s’effondrer et enregistrer une raclée mémorable !…


Une cascade de forfaits


Aujourd’hui, non seulement l’objectif fixé par la FRMF paraît exagéré, mais la seule qualification au 2ème tour est devenue aléatoire avec le nombre incroyable de forfaits des profesionnels qui se sont débinés pour ne pas compromettre leur avenir avec leur club respectif. Car en cette période d’avant saison où la préparation bat son plein tous les Olympiques pressentis ont préféré rester au service de leur équipe professionnelle pour ne pas rater le début du Championnat en France (8 août). Aussi, après les joueurs en âge olympique (- 23 ans), les 3 renforts pressentis par Madih ont poliment décliné l’offre. Du coup l’effectif a été chamboulé avec le rappel de plusieurs jeunes espoirs évoluant en France, mais qui, malheureusement, ne disposent pas suffisamment d’expérience pour vraiment apporter un plus à l’équipe. D’où l’embarras du choix. Ou le choix de…. l’embarras car même ces jeunes pousses du professionnalisme français ne sont pas sûres de recevoir la bénédiction de leur employeur pour se mettre au service de leur sélection nationale.


Dans ces conditions il ne restera plus à l’entraîneur Madih qu’à se rabattre sur les locaux qui ont fait toute la campagne des éliminatoires et arraché le ticket de la qualification. Seulement, dans ce cas, on ne peut attendre d’eux l’objectif ambitieux visé par la FRMF. Surtout qu’aucune prime de motivation n’a été communiquée au groupe olympique marocain. D’aucuns à la FRMF n’attendent que l’échec de ces Olympiques et leur retour précipité au pays pour faire l’économie des salaires du staff technique de cette sélection en ces temps de disette.


Et si les Lionceaux jouaient les “prolongation” en Grèce comme leurs aînés en Tunisie ?


B.L.K

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le