Accéder au contenu principal

Coupe de la CAF : courte victoire pour les FAR

Source : MAP

L'équipe des Forces Armées Royales s'est contentée samedi soir à Rabat d'une courte victoire (1-0) contre le club nigérian Enugu Rangers lors du match aller pour les huitièmes de finale aller de la Coupe de la Confédération Africaine de Football, et dont les péripéties ont été à la faveur des Militaires qui ont laissé filer l'occasion pour envisager avec assurance le reste des compétitions.


Dès l'entame de la rencontre, les Militaires se sont rués sur les bois nigérians gardés par Andrew Nwodu, soutenu par une défense hermétique qui a réussi à contenir les assauts de la ligne d'attaque menée par Armoumen qui a tenté sans succès par des incursions à trouver la faille.


Au fil des minutes, les défenseurs nigérians prennent confiance et contiennent les assauts des attaquants militaires qui ont été victimes de leur précipitation en ratant lamentablement de franches occasions pour scorer.


La première mi-temps de cette rencontre, dirigée par l'arbitre algérien Mohamed Benouza, qui d'ailleurs, a manqué de rigueur en fermant les yeux sur deux fautes de main (10-è et 32-è), a été à sens unique. Le capitaine Ouchela et ses amis avaient dominé leurs vis-à-vis sans parvenir à concrétiser.


Les occasions les plus franches au cours de cette mi-temps, ont été celles ratées par Jawad Ouaddouch à la 28-ème minute seul devant le portier nigérian et au lieu de loger le cuir dans la lucarne, il l'a renvoyé contre la transversale, et la deuxième perdue par Keddioui emporté par son élan.


Il a fallu attendre les minutes additionnelles (45 + 2) de cette première mi-temps pour que l'attaquant Armoumen fasse renaître l'espoir des milliers de supporters des Militaires en marquant un but qui pourrait relancer les protégés de M'Hamed Fakher.


En deuxième mi-temps, le même scénario se répète: une attaque marocaine à la quête de failles pour porter le danger et une défense nigériane regroupée pour faire échouer toutes les tentatives du trio Ahmed Ajeddou-Youssef Keddioui et Mohamed Armoumen.


Le match a été marqué par l'explusion de deux joueurs nigérians et de Armoumen à la 79-ème minute (deux cartons jaunes).


En se contentant de cette courte victoire à l'aller, les Militaires auront à se ressaisir au retour loin de leurs bases afin de relever le défi et arracher leur billet de passage en dépit des multiples contraintes de climat et d'arbitrage.


Déclarations


M'Hamed Fakher (entraîneur des FAR): "Nous étions malchanceux lors de cette rencontre. Nous avons raté lamentablement beaucoup d'occasions que nous avons créées et ceci à cause de la pression psychologique et de la précipitation des joueurs. Le match retour ne sera pas facile en raison des blessures et de l'absence d'Armoumen (expulsé), de la suspension de Adil Serraj, Ali Bouab et Youssef Keddioui (deux avertissements). J'appelle les supporters à soutenir l'équipe pour surmonter la période de passage à vide conséquente à l'élimination de la ligue des Champions d'Afrique devant l'Etoile Sportive de Sahel et de la défaite devant le Kawkab de Marrakech".


Akpokona Lawrence (Coach d'Enugu Rangers): "Je suis satisfait du résultat réalisé aujourd'hui. Nous avons bien joué malgré l'expulsion de Iyangbe à la 61-ème minute. Nous sommes parvenus à gérer le rythme du match et la courte défaite ne va pas entamer notre volonté à surmonter le handicap en match retour".

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai signé dans

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/Maroc).

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les intervieweurs.