Accéder au contenu principal

Mondial 2006 : Maroc-Malawi le 4 juin

Source : la gazette du maroc






Les matches faciles sont parfois les plus difficiles car le football aime à se marquer des logiques les mieux établies. Les Lions de l’Atlas ont d’ailleurs eu à maintes reprises à vérifier cette “ vérité“ du terrain. Alors pas trop d’emballement avant de parler de score fleuve et de faire mieux que les Tunisiens qui ont cartonné le Malawi 7-0.

La prudence est le maître mot de tout joueur avant d’aborder une rencontre, même si l’adversaire du jour est réputé faible car les surprises n’ont jamais manqué en compétition.


On ne parlera pas des retournements extraordinaires de certaines parties considérées déjà pliées au vu du résultat (comme le dernier Milan AC-Liverpool, en finale de la Champion’s, League, à la mi-temps) mais plutôt de ces matches dits gagnés d’avance et qui s’achèvent sur des scénarios catastrophes.


Le football marocain en a hélas connus beaucoup et il y a juste une décennie, à Rabat, en éliminatoires de la CAN 1994, les Lions de l’Atlas, drivés par Louzani s’étaient inclinés devant ce même… Malawi (1-0), scellant leur fin de parcours.


Deux années plus tard, et dans la même épreuve, au même stade, un nul concédé devant le Burkina Faso (0-0) sonnait le glas de la sélection nationale.


On peut poursuivre la série noire face à ces adversaires désignés par “petits calibres“ pour rappeler que le football marocain n’est jamais à l’abri de pareilles mésaventures.


Cela est-il encore possible aujourd’hui avec le groupe actuel des Lions de l’Atlas et à domicile ?


En fait la question est à double réponse car il ne s’agit pas seulement de gagner mais songer au gool-avérage qui risque d’être décisif lors du dernier déplacement en Tunisie.


Car, justement, nos voisins du Maghreb ont, eux, secoué les filets du pauvre Malawi à sept reprises !…


La sélection nationale qui a eu le mérite d’étriller un adversaire du groupe supposé plus “coriace“ par 5-1, en l’occurrence le Kenya est en mesure de réussir un beau score fleuve mais il faudra s’y prendre avec toutes les précautions d’usage et en présentant une formation résolument offensive, avec trois attaquants d’entrée et des latéraux bien engagés sur leurs fronts pour créer la panique dans la défense adverse avec des centres bien travaillés. Sur balles arrêtées (corners et coups-francs), la sélection nationale dispose d’excellents tireurs (Safri , El Karkouri, Mokhtari), comme elle peut compter sur le magnifique jeu de tête de Chammakh.


Bref, les coéquipiers de Naybet ont tous les atouts pour battre et écraser le Malawi avant de préparer le prochain Kenya-Maroc à Nairobi qu’il faudra impérativement gagner pour continuer de tenir son destin en main.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le