Accéder au contenu principal

Athènes/1500 m: Ce qu'en pense Bernard LAGAT

Source : AThens2004.com


Finale 1500m ce soir


Ce qu'en pense Bernard LAGAT



Le 3 août dernier à Zurich, une remarquable victoire sur Hicham EL GUERROUJ , quatre fois champion du monde et détenteur du record, a projeté le Kenyan Bernard LAGAT sous le feu des projecteurs.


LAGAT, âgé de 29 ans et originaire de Kapsabet dans la région de Nandi au Kenya, a dépassé le Marocain dans les 50 derniers mètres, réalisant en 3’ 27’’ 40 le 1 500 m le plus rapide de l’année et la dixième performance de tous les temps.


"Je n’étais vraiment pas surpris.", a-t-il récemment déclaré depuis sa base d’entraînement à Tubingen en Allemagne.


"Si vous y réfléchissez, deux semaines plus tôt, j’avais réalisé un 3’ 29 à Paris, puis je suis rentré à la maison et me suis entraîné énormément. A Zurich, je me suis concentré sur cette course. C’était positif d’avoir l’avantage sur les autres concurrents avant les Jeux.


"Donc je n’étais pas surpris. Par contre, j’ai été surpris par le temps. C’est mon meilleur temps de l’année. C’est très rapide. J’ai vraiment été surpris parce que je n’étais pas sûr de pouvoir courir en dessous des 3’ 28 et quand j’ai vu le temps j’ai pensé : "Ouah ! C’est rapide !". "


Cette saison, il a concouru avec un regain de motivation. L’année dernière, le spectre d’un contrôle antidopage positif à l’issue d’un test sanguin à l’EPO planait au-dessus de lui. L’affaire avait finalement été résolue lorsque l’échantillon B n’avait pas confirmé l’échantillon A. Il avait cependant psychologiquement été très touché.


"Ça m’a extrêmement gêné. C’était énorme. Je suis content que tout soit fini. Maintenant je me concentre sur les Jeux Olympiques. C’était négatif. Ça m’a vraiment fait très mal. Je veux me concentrer sur les choses positives et me battre pour la médaille d’or.", a-t-il déclaré.


En mars, LAGAT a remporté haut la main le 3T000 m aux championnats du monde en salle de Budapest, compétition qui faisait partie de sa préparation intense aux Jeux Olympiques. Sa défaite aux épreuves de sélection du Kenya face à Isaac SONGOK âgé de vingt ans ne l’a pas du tout contrarié puisqu’il savait que son entraînement était programmé pour qu’il soit au mieux de sa forme en août.


"J’attends beaucoup des Jeux Olympiques, c’est ce à quoi je pense et ce que j’attends. Je veux remporter l’or.", a-t-il révélé.


"Depuis Sydney où j’ai décroché le bronze, mon rêve est de gagner la médaille d’or. Si Dieu le veut, j’espère obtenir la médaille d’or – quelque chose de mieux que le bronze."


"A Athènes, El GUERROUJ ne sera pas le seul concurrent. Certains s’attendront à ce que je gagne. Je ne veux pas me dire "Oui, je suis le favori.", ça me stresserait inutilement. Je dois courir intelligemment. C’est les Jeux Olympiques. Je dois courir intelligemment pour décrocher la médaille d’or, rester concentré. La pression peut tout gâcher, elle peut te détruire."


Les courses du circuit européen sont loin de celles du championnat lors desquelles il faut garder son sang-froid pendant les trois tours de la compétition. LAGAT dit s’être préparé à tous les scénarios éventuels.


"Le plus souvent, on a l'habitude de courir vite sur le circuit européen grâce aux lièvres. Quand on est aux Jeux Olympiques, c’est la stratégie qui compte. Je suis prêt pour un rythme lent et les stratégies qui vont avec, mais aussi pour un rythme rapide. L’essentiel, c’est d’être prêt à tout, et je dois l’être moi aussi. C’est ce qu’on a travaillé pendant l’entraînement."


Au cours du camp d’entraînement olympique du Kenya qui s’est déroulé à Nairobi pendant dix jours, les entraîneurs ont insisté sur les dernières préparations pour les Jeux. Le moral était bon et l’équipe espère bien mettre un terme à la suprématie de ses voisins éthiopiens sur les courses de demi-fond. Les coureurs kenyans coopéreront-ils lors du 1 500 m ?


"Il n’en est pas question pour le moment. Je suis venue en Europe directement de Nairobi. Si Mike KOSGEI (entraîneur kenyan) avait quelque chose en tête, il me l’aurait dit. Je ne peux rien dire à ce sujet.", a précisé LAGAT.


"SONGOK pourrait gagner et nous pourrions en faire un lièvre. Et Timothy KIPTANUI pourrait gagner et nous pourrions aussi en faire un lièvre. Je ne pense pas que ça marcherait s’il tenait ce rôle. Mais ce sont les entraîneurs qui décident. C’est un devoir national. Si on vous demande de faire quelque chose, vous le faites. Je me souviens qu’à Sydney le Marocain avait aidé son compatriote. Nous sommes des athlètes qui couront individuellement mais si on nous demande d’aider quelqu’un, on le fait."


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le