Accéder au contenu principal

Conférence de Presse de Hicham El Guerrouj

Source : AThens2004.com


« Il y a quatre ans, je pleurais comme un enfant »


A propos de ses deux médailles d’or olympiques :


« Je suis vraiment très heureux. Deux médailles d’or en cinq jours ! J’étais décontracté pendant les courses et j’ai laissé mes adversaires faire le travail. Je suis resté derrière jusqu’aux derniers 100 m. Tout le monde a regardé la course. C’est bon pour le sport et la nouvelle génération. »


S’il pense être devenu une légende après cette double victoire :


« Il y a deux jours, j’ai reçu le message d’un ami de Toulouse. Ce message disait : "En 1997, Athènes a découvert le prince ; en 2004, Athènes découvrira le roi." Quand je suis arrivé au stade, je me parlais à moi-même et je pensais à Paavo NURMI. Je me disais : "c’est un grand jour pour toi. Plus que 20 heures. Si tu veux conserver cette médaille, fais de ton mieux." Je suis très heureux. Je remercie tous les gens qui m’ont aidé. J’ai toujours rêvé d’être champion olympique et je le suis deux fois. C’est formidable. »


Comment il se sent après avoir accompli ce dont il rêvait depuis huit ans :


« Je pourrais vous raconter beaucoup d’anecdotes qui me sont arrivées. Lorsque j’ai perdu à Sydney, j’ai eu beaucoup de mal à me remettre à courir. J’ai travaillé dur pendant quatre ans. J’ai eu des problèmes respiratoires cette année. En juillet, je ne savais même pas si j’allais venir. Mais j’ai continué d’y croire et je savais que Dieu m’aiderait au bon moment. »


A propos de la course :


« Quand j’ai vu la performance qu’avait réalisée BEKELE, j’ai pensé que j’allais gagner. Ma force, c'est mon finish. Ils ont fait une grosse erreur et ils devront attendre un an pour pouvoir se rattraper. Mais je n’y serai pas. Je serai peut-être avec BEKELE dans le 10T000 m. »

Comment il va se trouver une motivation après avoir tout gagné :


« Je ne peux pas encore me décider sur ce que je vais faire dans les prochaines années. J’ai toujours beaucoup de plaisir à courir. Je n’ai jamais abandonné, même dans les moments difficiles. Je défendrai peut-être mon titre l’année prochaine, si Dieu le veut, et il faut aussi que je batte le record du monde du 5T000 m. »


A propos de Paavo NURMI :


« C’était une grande légende. Il a marqué l’histoire. Notre génération est également très forte. Les choses ont changé. BEKELE, KIPCHOGE et GEBRESELASSIE sont vraiment de grands athlètes. »


Comparaison de ses sensations entre Sydney et Athènes :


« Il y a quatre ans, je pleurais comme un enfant à la conférence de presse. Aujourd’hui, je suis heureux comme un enfant. L’avenir sera aussi bon qu’aujourd’hui, si Dieu le veut. »


A propos de son élection à la Commission des athlètes :


« Beaucoup de grands athlètes, tels que Sergey BUBKA, ont également été élus. Notre travail consiste à représenter les athlètes, à gérer leurs problèmes pendant les Jeux Olympiques. Nous devons nous organiser et faire le travail difficile, et si Dieu le veut, je ferai mon travail correctement. »


S’il était suffisamment bien préparé pour le 5T000 m :


« Cette année, mon objectif était de réaliser un doublé. La plus importante médaille était la médaille d’or du 1 500 m. 20 % du travail que j’ai fait était pour le 5T000 m. Mais mon but était de remporter les médailles d’or. L’année prochaine, si Dieu le veut, je passerai à l’étape supérieure : battre le record du monde du 5T000 m. »


S’il avait peur que BEKELE le batte :


« Oui. Il a prouvé qu’il était très fort sur 10T000 m. Il est jeune, frais et très talentueux. Il peut battre tous les records, du 5T000 m jusqu’au marathon, peut-être. Mais aujourd’hui, j’étais très fort psychologiquement, même après quatre courses. »


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le