Accéder au contenu principal

EL GUERROUJ DANS LA LEGENDE

Source : Eurosport


DANS LA LEGENDE!


Jamais, depuis Paavo Nurmi en 1924, personne n'était parvenu à doubler 1500 et 5000m aux JO. Ce qui confirme l'ampleur de l'exploit de Hicham El Guerrouj, passé en deux soirées du statut de maudit des Jeux à celui de héros de légende.


Aux oubliettes, l'amer souvenir de sa chute sur le 1500m, en 1996. Evanouie, la douleur de sa deuxième place du 1500 de Sydney derrière Noah Ngeny. Hicham El Guerrouj avait déjà pansé ses blessures, mardi. Samedi, le Marocain a donné dans la chirurgie esthétique, dans le travail de précision en ajoutant à son immense palmarès le titre olympique du 5000.


Hicham était attendu


Il était pourtant attendu, le Marocain. Par Wilson Kipchoge, qui l'avait réglé dans la dernière ligne droite lors des Mondiaux de Paris. Par Kenenisa Bekele, à qui il était également venu des envies de doublé historique après son succès sur le 10T000m, en cours de semaine.


Partie sur un train paisible, la course tarda à s'emballer, même si un Kenyan, Eliud Kipchoge, mène le train. "Quand j'ai vu les temps de passage au 400 m puis au 800 m, je me suis dit: 'Tu vas gagner', commente Hicham. Je crois qu'ils ont fait une grosse erreur. Leur force c'est le rythme, moi, c'est le finish


Un train à sa main


Les Kenyans étaient au courant, pourtant, que plus le train serait lent, plus les chances de Hicham seraient grandes. A mi-chemin, le rythme commença à évoluer, le peloton à se fissurer. Dernier tour, ils ne sont plus que six. Des cadors. Premier en action, Bekele prend une grosse longueur d'avance, mais El Guerrouj est le plus résistant et vient couper la ligne en 13'14''39. Dans sa roue, Kenenisa Bekele, serré de près par Eliud Kipchoge. Les deux grands battus du jour.


Avec le bonheur, ce sont les crampes qui viennent à El Guerrouj. Mollets foudroyés, il lui faudra un bon moment pour récupérer. Puis la satisfaction, profonde, intense, le submerge. "J'ai gagné deux médailles d'or en une semaine. Après être tombé à Atlanta, après avoir perdu à Sydney... Cela a été difficile de se remotiver pour quatre ans, je n'avais plus envie courir. Aujourd'hui, je voulais vraiment gagner. Je dis, le Bon Dieu, il fait les bonnes choses au bon moment. Là, je gagne comme Paavo Nurmi, c'est fabuleux. Je pleure aujourd'hui de bonheur".


Hicham est grand.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le