Accéder au contenu principal

La boxe marocaine à Athènes

Source : MAP

La boxe marocaine est l'une des rares disciplines à avoir donné satisfaction par ses exploits sur les scènes régionale, continentale et internationale et sera, de ce fait, appelée à défendre les chances nationales lors des Jeux olympiques d'Athènes.


Deuxième discipline à monter sur le podium olympique après l'athlétisme, la boxe s'est frayée un chemin parsemé de gloires en étoffant le sport national de trois médailles olympiques par le biais des frères Achik, Abdelhak lors de l'édition asiatique de Séoul en 1988, et son cadet Mohamed quatre ans plus tard à Barcelone, puis grâce à Tahar Tamsamani à Sydney (2000).


Dans un degré moindre, elle s'est également illustrée lors des jeux méditerranéens avec la deuxième place derrière également l'athlétisme avec une moisson de quarante deux médailles dont neuf en or, dix en argent et vingt trois de bronze, sans omettre les fabuleux exploits de Kamal Merjouane (bronze en coupe du monde), Mohamed Mesbahi (bronze en championnat du monde) Abdellah Benbiar (argent en coupe du monde) et Hamid Berhili (bronze en championnat du monde).


Elle était surtout l'une des premières disciplines à offrir au Maroc le précieux métal lors des jeux du pourtour méditerranéen de Beyrouth en 1959 grâce à Mohamed Ben Ahmed (poids coq). Depuis, les titres et médailles de différentes couleurs vont s'enchaîner au fil des générations, de Ali Belghiti en passant par Mohamed Sourour, Tibazi, Fadli, les Achik puis la jeune vague des Nafil (quart finaliste à Atlanta), Mesbahi ou Tamsamani.


Si ce dernier s'était incliné en demi-finale de la précédente édition des JO devant le Kazakhstan Starkhonov aux points 22 à 10, le jeune Hicham Mesbahi a payé les frais de l'arbitrage qui l'avait déclaré perdant face à l'Américain José Navaro (12 à 9).


Les Hicham Mesbahi (51 kg), Hamid Ait Bighrad (54 kg), Tahar Tamsamani (60 kg), Redouane Bouchtouk (48 kg), Hicham Nafil (64 kg), Miloud Ait Himmi (69 kg) et Rachid El Hadak qui évolue en France (91 kg) sont les sept qualifiés marocains qui traqueront les médailles d'Athènes en tenter de jouer gagnants pour récolter une moisson un peu plus fournie qu'à Sydney.


Fougue de la jeunesse et expérience sont les atouts de la sélection dont les éléments ont forcé le respect en s'imposant lors des étapes de qualification pour Athènes. Ils ne manquent ni de talents ni de volonté pour enlever leurs engagements quels que soient leurs vis-à-vis sur le ring.


Stage au pays de Cerdan


En dépit des moyens et de la courte durée préparatoire en comparaison avec celle d'autres pays participants aux Olympiades, les sept pugilistes nationaux sont déterminés à se transcender pour se placer sur les podiums.


La sélection marocaine a suivi des stages de préparation notamment au centre sportif des FAR, l'un des meilleurs centres au Monde, a participé à des tournois à Niamey et au Caire avant de se rendre dans la banlieue de Limoges (France) pour une concentration (17-28 juillet).


Ce dernier stage a été des plus bénéfiques avec la présence d'une soixantaine des meilleurs boxeurs cubains, roumains, polonais, moldaves, allemands, philippins, botswanais, australiens, porto-ricains et français avec au passage quelques combats pour se jauger, a estimé le directeur technique national M. Abdelilah Rahilou.


Depuis leur retour au Maroc, mercredi dernier, l'équipe a rejoint le centre sportif des FAR où elle se peaufinera jusqu'à son départ pour Athènes le 10 août.
La lutte pour cueillir les lauriers sera acharnée particulièrement dans les catégories coq, léger et lourd, a-t-il pronostiqué soulignant que "la balle est désormais dans les gants des pugilistes car la fédération a veillé à leur assurer les meilleures conditions pour mieux se préparer afin d'être prêts pour ces compétitions.


Mais le parcours des nationaux "dépendra en fait du tirage au sort du premier tour qui peut être ou non clément", a-t-il remarqué.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA