Accéder au contenu principal

Barthez sanctionné par l'OM

Source : OM NET (Marseille)

Alors que les incidents lors de WAC-OM prennent de l’ampleur dans la presse, le cas Barthez est celui qui suscite le plus de polémiques. Le président du directoire Pape Diouf revient sur ces évènements et confesse qu’une sanction interne a été prise envers le gardien olympien.


Pouvez-vous nous donner votre regard sur ces incidents qui se sont déroulés au Maroc ?
Pape Diouf :
«Quand les incidents sont intervenus, je suis immédiatement descendu sur le terrain pour dire aux joueurs de reprendre le jeu. Entre temps, le public était parti et le match ne pouvait plus avoir lieu. Dès le dimanche, j’ai réuni en assemblée la délégation olympienne, staff et joueurs, pour dire que notre comportement était sujet à caution. Et ce, même si nous avons largement des circonstances atténuantes».


Quel a été précisément votre discours auprès des joueurs ?
P.D.
: «J’ai dit aux joueurs ma façon de voir les choses et leur ai expliqué qu’il fallait savoir garder son sang froid. Et je n’ai pas manqué de dire à Fabien Barthez et Fred Déhu les cadres supérieurs de l’équipe, eux qui sont habituellement si maîtres de leurs nerfs, qu'ils n’avaient pas fait preuve de maîtrise sur le coup».


Avez-vous contacté les instances marocaines ?
P.D.
: «Le dimanche, j’ai pris le partie d’appeler le président de la commission arbitrale du Maroc qui, à ce moment-là, a minimisé totalement l’incident. Je lui ai également envoyé un courrier pour rendre nos excuses officielles. J’ai en outre appelé l’arbitre de la rencontre pour lui présenter les excuses de notre délégation et de notre club. A ce moment-là, je peux vous certifier que, pour tout le monde, l’incident était clos».


Mais alors pourquoi cette affaire a-t-elle pris autant d’ampleur ?
P.D.
: «Tout semblait être rentré dans l’ordre. Sauf que le lundi, la presse marocaine a traité abondamment de l’affaire ce qui a amené l’arbitre à adresser un rapport à sa commission nationale. Mais un rapport traitant des évènements dans leur globalité. Cette commission arbitrale s’est réunie hier et sa position a été d’entériner le rapport en question. Pour avoir parlé aussi bien hier qu’aujourd’hui aux dirigeants du club marocain, leur surprise a été grande de voir que le traitement de cet incident là a pris davantage de proportion en France plutôt que chez eux. La presse marocaine du mardi ne faisait déjà plus état de cette affaire».


La FIFA a-t-elle ce fameux rapport entre les mains ?
P.D.
: «Au moment où je vous parle, je peux être certain que, dans l’esprit des marocains, il n’a jamais été question d’aller au-delà que de prendre connaissance du rapport établi par l’arbitre. Et pour les avoir eus aujourd’hui, ils m’ont répété ne pas vouloir rentrer dans cette idée d'amener l’affaire devant les instances internationales».


La FIFA pourrait également s’auto saisir…
P.D.
: «J’ai lu ça, j’ai vu que la FIFA pouvait s’auto saisir de cette affaire, je ne peux donc pas répondre à cette question. On verra, je ne vais pas décider à la place de la FIFA. Nous allons laisser l’instance internationale décider de ce qu’elle souhaitera faire».


"Fabien a fait l'objet d'une sanction disciplinaires"


Quel pourrait être la réaction de l’OM à l’encontre de Fabien Barthez ?
P.D.
: «Nous n’avons pas fui nos responsabilités. Nous avons dit ce que nous pensions à Fabien qui est sorti «superstar» dans cette histoire, si je peux dire. Mais je dois rappeler que Fabien était malade, déjà forfait pour l’équipe de France, et pas complètement remis. Il jouit d’une grande popularité au Maroc et afin de ne pas décevoir le public casablancais, il a décidé de prendre part à la partie pour un bout de match. Ensuite, les péripéties de la partie ont pu faire qu’à un moment, des joueurs aient pu perdre leur contrôle. Si le geste de Fabien a été ce qu’il a été, on peut quand même comprendre que cette ambiance délétère lui ait fait perdre ses moyens. Mais ce geste là, ce crachat là n’est en aucune manière excusable et nous le condamnons. Il a d’ailleurs fait l’objet d’une sanction disciplinaire qui est interne et que je ne la révélerai pas. Cette sanction a été signifiée à nos amis marocains».


Pourquoi ne s’est-il tout simplement pas excusé auprès de l’arbitre ?
P.D.
: «Ces excuses ont été faîtes par Fabien Barthez au Maroc. Il a fait des excuses aussi bien à la commission des arbitres qu’aux arbitres».


Cette histoire ne risque-t-elle pas de ternir l’image du club…
P.D.
: «Au moment où la sérénité semble revenir à l’OM et que l’équipe est sur les rails, il me semble dommage qu’un incident aussi regrettable que celui ci se soit déroulé à l’étranger et fasse l’objet d’un traitement qui me paraît surdimensionné».

Emmanuel Jean

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA