Accéder au contenu principal

Le Maroc à l'assaut du Kenya

Source : Le Matin

Le onze national disputera demain sur la pelouse de l'ensemble sportif Prince Moulay Abdallah, une rencontre capitale pour son avenir en éléminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2006.


En effet, les Lions de l'Atlas affronteront le Kénya en une rencontre reportée en raison de la suspension des Kényans par la FIFA pour, on s'en rappelle, ingérence du ministère de la Jeunesse et des Sports, dans les affaires de la Fédération de ce pays.


Classés sixièmes ex aequo avec un total de six points, le Kénya et le Maroc comptent, chacun, respectivement trois et quatre rencontres à leur actif. Les deux formations ont un retard de deux points sur le leader du Groupe V, la Guinée en l'occurrence, mais qui, elle, totalise cinq rencontres disputées.


C'est dire que les hommes de Baddou Zaki auront, demain, un seul et unique objectif : la victoire.


Ceci leur permettra, soulignons-le, de rejoindre la tête du classement du Groupe aux côtés des Guinéens qu'ils auront l'avantage de recevoir chez eux.
Le sélectionneur national, en vue de cette rencontre cruciale, a convoqué une sélection composée d'une majorité de professionnels auxquels il a adjoint cinq joueurs du championnat national : Sami Tajeddine, Hicham Aboucharouane, Mustapha Chadli, Tarik Jarmouni et Amin Erbati. Baddou Zaki, conscient de l'importance capitale de cette rencontre, a regroupé ses joueurs depuis déjà une semaine, en l'absence des professionnels retenus par leurs clubs.


Samir Sarsar et Nadir Lemyaghri retenus par le Wydad en Ligue des champions arabe mercredi contre Bizerte, Boussaboune, blessé, Youssef Safri, Moha Yacoubi et Talal Karkouri suspendus, le onze national sera, certes, diminués mais Zaki comptera sur une défense assez expérimentée avec les Naybet, Regragui, Ouaddou, Kacimi et Erbati pour pouvoir continuer les assauts des attaquants kényans.
Boutahir, convoqué à la place de Hdioued, pourrait également renforcer le milieu du terrain.


En ce qui concerne l'attaque, il fera certainement confiance à Chemmakh et à Zaïri pour créer des brèches au sein de l'arrière-garde du Kénya.

Mustapha Abou-Ibadallah

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le