Accéder au contenu principal

Les FAR, champion du Maroc

Source : Le Matin

Evénement sans précédent dans la longue histoire du football national, l'enjeu du titre du championnat qui a été disputé entre deux adversaires directs en l'occurrence le Raja et son dauphin, l'équipe des FAR. Et c'est curieusement chez le leader que s'est joué le sacre. En effet, l'ensemble sportif Mohammed V, qui abrita l'événement, a fait le plein. L'ambiance qui règna fut indescriptible.


Toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour que le match se déroulât dans les meilleures conditions.


Cela dit, sur le plan sportif, l'équipe des FAR, qui avait un retard d'un point, n'avait guère le choix que de gagner pour coiffer au poteau le Raja.


Dans ce but, les militaires attaquèrent d'emblée de jeu et suite à une montée rageuse, Armoumen, un ancien du Raja, parvint à ouvrir le score dès la 13e mn.


Avantage que les coéquipiers de Hassan Ouchla parvinrent à conserver avec brio. Vexé d'être mené, le Raja passa résolument à l'offensive, sans résultat positif, tant ses attaquants furent maladroits dans tous ce qu'ils enteprenaient.


Incapable donc de prendre en défaut la défense adverse, très entreprenante, le Raja multiplie des coups interdits et, par conséquent, ses joueurs écopent de cartons jaunes.


Calme et temporisant le jeu, l'équipe des FAR mène les débats face à des “Verts” désordonnés pratiquant un jeu décousu et ponctué par des actions timides sur lesquelles le gardien militaire Aski se mit en évidence.


La fin du match appartient au Raja.


Ce dernier, qui cherchait à égaliser, attaque tous azimuts. En vain. Car l'équipe des FAR, bien organisée, ne se laissera pas surprendre.


Des fautes se multiplient à la fin du match, M'hamed Fakhir, qui contesta l'une des décisions de l'arbitre, se fit expulser.


Malgré ce coup terrible, l'équipe des FAR ne se découragea pas. Au contraire, elle redoubla d'efforts et d'ardeur.


Elle sera récompensée par un second but, joliment construit et réussit par Armoumen qui décrocha un tir aussi puissant que précis que le gardien El Had n'a pas eu la chance de sauver.


Par ce beau doublé, Armoumen est doublement heureux. Il a offert à son équipe le titre de champion et un titre personnel, celui du meilleur buteur. Titre amplement mérité pour les FAR qui ont longtemps trôné en tête et qui ont perdu le titre, la saison dernière, à l'ultime journée, à domicile, face à une modeste équipe du KACM accrochant un nul (2-2) au temps additionnel.


Cette année, l'équipe des FAR récupère son bien. Elle a prouvé qu'elle est la meilleure en championnat à tous les niveaux.


L'équipe des FAR, championne du Maroc. C'est la grande joie. Ce n'est pas le cas du MAS et du KACM. Tous deux doivent rejoindre, la saison prochaine, la deuxième division (GNFE2). Le premier nommé ne pouvait sauver sa place qu'en cas de victoire sur l'OCS et surtout une éventuelle défaite des trois autres menacés : le Chabab, le MCO et l'IRT. Et si donc le club fassi a gagné, à domicile, le Mouloudia, tout comme le Chabab et l'IRT, a fait match nul à Khouribga, résultat qui condamne le MAS après le KACM.


Classement final


1. FAR 62 Pts
2. Raja 60
3. WAC 50
4. OCS 41
5. JSM 39
6. IZK 37
7. UTS 36
7. OCK 36
7. HUSA 36
10. ASS 35
11. SCCM 34
12. CODM 33
12. IRT 33
12. MCO 33
15. MAS 32
16. KACM 27


Résultats techniques


Mouloudia d'Oujda – Association de Salé : 1-0
Raja de Casablanca – Forces Armées Royales : 0-2
Moghreb de Fès – Olympic de Safi : 2-0
Chabab de Mohammédia – Kawkab de Marrakech : 3-0
Hassania d'Agadir – COD de Meknès : 1-0
Ittihad de Khémisset – Jeunesse d'El Massira : 2-4
Union des Touarga – Wydad de Casablanca : 1-1
Olympic de Khouribga – Ittihad de Tanger : 1-1

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le