Accéder au contenu principal

Youssouf Hadji, nouvelle recrue rennaise

Source :

Source: Stade Rennais Online


Sur les traces de son frère


Youssouf Hadji n'a que deux ans quand ses parents quittent le Maroc pour rejoindre la Moselle et Creutzwald, une petite ville minière près de la frontière allemande. Il y fréquente ses premiers terrains de football, tape dans ses premiers ballons. De huit ans son aîné, Mustapha poursuit sa progression vers le haut niveau, sous l'oeil admiratif de son petit frère. En 1994, a lieu la coupe du monde aux Etats-Unis. Le Maroc participe à la compétition avec dans ses rangs, un certain Mustapha Hadji. " C'était mon idole ! J'étais trop fier de lui. Il m'a donné l'envie" raconte celui qui à l'époque, n'était âgé que de que quatorze ans.


Youssouf Hadji fait ses gammes à Forbach avant d'être repéré par les recruteurs de Nancy, séduits par sa technique. Il intègre alors le centre de formation de l'ASNL, à dix-sept ans, comme stagiaire. La saison suivante se révèle être magnifique pour la famille Hadji. Youssouf signe son premier contrat professionnel, alors que Mustapha brille avec sa sélection durant le mondial en France. "J'ai été à un de ses matchs, contre la Norvège (2-2), se souvient-il. Il avait marqué, j'en ai pleuré et je me suis dit qu'un jour moi aussi j'offrirai de l'émotion et du rêve à des spectateurs" se souvient le néo-Rennais. Lorsqu'on le questionne sur la difficulté d'arriver après son frère, il répond : "Ce n'est pas une difficulté. Au contraire, c'est une fiertè et même une source de motivation."


Le 18 décembre 1999, Youssouf Hadji dispute son premier match en Ligue 1 contre Saint-Etienne (1ère division à l'époque). L'entraîneur nancéen de l'époque n'est autre que...Lazslo Bölöni. Ce sera la seule apparition du Marocain en championnat cette saison. L'année suivante n'est guère meilleure, il ne joue que quatre rencontres. Impuissant, Youssouf Hadji voit son équipe descendre dans l'échelon inférieur. C'est un mal pour un bien.


Lors de la saison 2000/2001, il dispute 34 matchs, inscrit six buts et devient un des leaders de l'équipe. Les années se suivent et se ressemble, en 2001/2002, il dispute 26 matchs et marque à deux reprises puis lors de la saison 2002/2003, son compteur buts grimpe à cinq unités, pour trente matchs joués. Cependant, il ne parvient à faire remonter le club en Ligue 1. " En D2, j’ai progressé sur le plan physique, j’ai gagné en maturité, mais quand on goûte à l’élite, on ne veut plus la quitter" affirme-t-il. En fin de contrat avec Nancy, il décide de mettre le cap au sud, pour Bastia après avoir été pourtant tout proche du voisin messin.


Le joueur n'oublie pas ses années passées en Lorraine mais affiche ses ambitions personelles : "J’ai passé plusieurs belles années à Nancy, mais je voulais changer d’air pour continuer ma progression. Retrouver la Ligue 1 était la meilleure des choses qui pouvaient m’arriver". En deux saisons en Corse, Youssouf Hadji dispute 62 matchs et inscrit treize buts avant de s'envoler pour la Bretagne.


Sa venue au Stade Rennais


Après les départs de Sorlin et Maoulida, les dirigeants rennais se sont mis à la recherche d'un milieu droit. L'arrivée d'Utaka - dont on ne sait toujours pas quel poste il occupera la saison prochaine - a déjà permis de pallier le départ de Maoulida. L'aure recrue offensive s'est faite attendre. N'diaye, Fiorèse (deux pistes rapidement écartées), Elmander, Nilsson, Abdessadki et Hadji sont les noms les plus souvent revenus. C'est finalement le dernier cité qui a rejoint la capitale bretonne. Youssouf Hadji retrouvera Ouaddou, coéquipier en sélection marocaine et ancien partenaire à Nancy et Lazslo Bölöni, l'entraîneur qui l'a lancé lorsqu'il était à Nancy Le technicien roumain apprécie le joueur. "Youssouf a eu le mérite de ne jamais lâcher. et pourtant, ce n'était pas simple d'arriver derrière son frère Mustapha qui avait marqué le foot africain".


Rachid Maatar, l'ancien entraîneur du centre de formation de Nancy et responsable de la venue d'Hadji en Lorraine ne tarit pas d'éloges sur "son" joueur. "Quatre ans à Rennes ? Et bien je peux vous dire que c'est bien pour Youssouf, mais aussi pour Rennes. Youssouf est au minimum aussi fort que son frère. Il dispose d'une excellente technique individuelle, percute bien dans son couloir et est très bon de la tête". Tant de qualités qui ont incité les dirigeants rennais à dépenser 1,6 million d'euros pour ce transfert. "Nous n'avons pas fait de surenchères salariales" précise Pierre Dréossi, manager général du club.


Pourtant, c'est Nancy qui semblait tenir la corde. Le Marocain "semblait mûr", dixit les dirigeants nancéens pour rejoindre son club formateur. "Je tiens à signaler que je ne me suis jamais engagé avec Nancy" explique le joueur. Avant d'ajouter : "J'ai simplement pris le temps de la réflexion et j'ai mûrement pesé ma décision. Et aujourd'hui, je suis Rennais à 200%." Pour Youssouf Hadji, "rejoindre Rennes qui souhaite s'installer dans le haut du tableau et avec en plus la perspective d'une campagne européenne, [est] un beau challenge." La concurrence ? "Cela m'a toujours aidé dans ma carrière, je compte justement sur cette émulation pour progresser." Progresser, c'est bien à cela qu'aspire le Stade Rennais. Individuellemnt Youssouf Hadji semble s'être fait un prénom. "Avant on lui parlait de moi, maintenant on ne me parle que de lui..." sourit son frère.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le