Accéder au contenu principal

Maroc - Nigeria : le football africain à la fête

Source : FIFA

Selon le vieil adage, l'histoire ne se répète jamais, mais elle bégaye souvent. C'est sans doute ce que doivent penser aujourd'hui les joueurs nigérians et marocains. En effet, six mois à peine après leur confrontation en demi-finale du Championnat d'Afrique Juniors, les deux formations se retrouvent face à face en demi-finale du Championnat du Monde Juniors de la FIFA 2005 à Kerkrade.



Des retrouvailles au goût de revanche pour des Marocains qui avaient mordu la poussière aux tirs au but (3:5) après avoir tenu en échec le futur vainqueur de l'épreuve lors du temps réglementaire (2:2). A l'approche de cette confrontation, c'est l'optimisme qui domine dans le camp nord-africain.
"Nous avons les moyens d'atteindre la finale, confie à FIFA.com Nabir El Zhar, le numéro 10 marocain, dans le hall de l'hôtel de Heerlen dans lequel les deux équipes ont élu domicile. "Il est vrai que nous avions perdu contre le Nigeria en Championnat d'Afrique Juniors mais, à l'époque, nous avions dû disputer une partie du match à dix contre onze."


Zhar sait de quoi il parle puisque c'est justement lui qui avait été exclu au début de la prolongation. Toutefois, les Marocains ont des raisons d'espérer : Zhar et ses coéquipiers ont tout de même mené au score à deux reprises, avant d'être à chaque fois rejoints par les Nigérians. "Nous avons d'ailleurs inscrit deux autres buts, qui n'ont malheureusement pas été validés", rappelle le défenseur Salah Sbai.


Les deux joueurs se promènent ensemble dans le hall de l'hôtel et affichent une décontraction impressionnante à la veille d'une rencontre de cette importance. Il faut dire que le Maroc a beaucoup progressé depuis le début du tournoi, comme le signalait Zhar avant les huitièmes de finale : "Chacun sait ce qu'il a à faire sur le terrain. Nous devons transformer chaque occasion et ne laisser aucun espace à nos adversaires. C'est ce qu'il faut faire pour gagner à ce niveau. Si nous y parvenons, nous pourrons prétendre à jouer les premiers rôles, ici, aux Pays-Bas".


Une occasion historique pour les deux équipes
Les deux équipes sont parfaitement conscientes que cette demi-finale constitue une occasion unique pour elles d'entrer dans l'histoire. C'est la première fois qu'une équipe du Maroc atteint les demi-finales d'un grand tournoi international. Quant aux Nigérians, ils comptent, certes, deux titres de champions du monde U-17, mais ils n'ont encore jamais remporté le Championnat du Monde Juniors.



Les champions d'Afrique U-20 en titre ne cachent d'ailleurs pas leur satisfaction à l'idée de se mesurer aux Marocains pour la deuxième fois cette année. L'optimisme dans le camp nigérian est avant tout basé sur la capacité de l'équipe de Samson Siasia à surmonter tous les obstacles. Après être sorti d'une poule réputée très difficile, composée du Brésil, de la République de Corée et de la Suisse, le Nigeria a ensuite réussi l'exploit d'écarter les Pays-Bas, pays organisateur, en quart de finale.


Le succès du Nigeria a un nom : Samson SIasia. Le sélectionneur nigérian est respecté de ses joueurs et il sait trouver les mots justes pour les motiver dans les moments importants. Mais l'ancien défenseur international, qui avait lui-même disputé la demi-finale du Championnat du Monde Juniors de la FIFA 1985, met ses joueurs en garde : "Le Maroc nous avait posé beaucoup de problèmes au Championnat d'Afrique Juniors et ce n'est qu'au terme des tirs au but que nous avions décroché notre billet pour la finale. Cette fois-ci, nous nous retrouvons en demi-finale d'un championnat du monde. Le contexte est donc totalement différent. Je m'attends à un match très difficile pour mon équipe".


Après le choc face aux Pays-Bas lors du tour précédent, le Nigeria est à nouveau confronté à un adversaire redoutable, d'autant plus que le stade Parkstad Limburg de Kerkrade sera sans doute entièrement acquis à la cause marocaine. Pour les hommes de Siasia, le premier quart d'heure de la rencontre sera certainement le plus difficile, surtout si El Zhar, Iajour et les autres avants marocains décident de prendre le but nigérian d'assaut.


Le Nigeria compte sur le ciel
Pourtant, le défenseur nigérian Taiye Taiwo, qui aura sans doute une nouvelle fois un rôle essentiel à jouer pour son équipe, se veut résolument confiant : "Nous avons eu du mal à battre le Maroc au Championnat d'Afrique Juniors, mais les circonstances sont totalement différentes aujourd'hui. Bien entendu, leur équipe est très difficile à manœuvrer, j'en parle d'expérience car je connais très bien quelques-uns de leurs joueurs, mais cela ne nous empêchera pas de gagner. Dieu est avec nous. Nous avons déjà battu le pays hôte et l'exploit est désormais à notre portée".


Pour la deuxième fois de son histoire, le Championnat du Monde Juniors de la FIFA nous a réservé une demi-finale exclusivement africaine. Il y a quatre ans, en Argentine, le Ghana avait battu l'Egypte 2:0 au même stade de la compétition, avant de s'incliner en finale contre le pays organisateur. Les Marocains voudront également tout faire pour éviter une nouvelle séance de tirs au but, un exercice dans lequel les Nigérians semblent invincibles.


En 1985, le Nigeria décrochait la troisième place aux tirs au but, en 1989, il éliminait les Etats-Unis en demi-finale, encore aux tirs au but, en 1999 c'était au tour des Irlandais de s'incliner aux tirs au but face au Nigeria, en huitième de finale, sans oublier les Pays-Bas au tour précédent.


Toutefois, avant même que le coup d'envoi de la demi-finale n'ait été donné, on peut déjà annoncer le nom du grand gagnant du jour : le football africain, dont les représentants ont fait forte impression tout au long du tournoi.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le