Accéder au contenu principal

Maroc - Japon : un huitième pour passer la cinquième

Source : FIFA

En affrontant le Japon dans le deuxième huitième de finale du Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Pays-Bas 2005 mardi à 20h30 à Enschede, le Maroc s'apprête presque à disputer une rencontre à domicile, car il pourra compter sur le soutien d'innombrables allochtones qui ont juré de transformer le stade en un chaudron.



Poussés par leurs supporters, les Marocains espèrent fermement se qualifier pour les quarts de finale en venant à bout de l'équipe japonaise. Nabil El Zhar, un des meilleurs joueurs marocains du premier tour, se montre optimiste avant la rencontre. "Nous allons aborder ce match comme un autre. Nous devons faire preuve de courage et, surtout, nous devons poser notre jeu et ne pas nous soucier de ce que fera l'adversaire", assure l'attaquant maghrébin à FIFA.com.


Une première face au Japon


Ce qui ne veut pas dire que le Maroc partira dans l'inconnu face aux Japonais. "L'entraîneur nous fera bien un topo de leurs points forts et points faibles, observe l'attaquant de l'AS Saint-Etienne, à l'origine de quantité d'actions dangereuses pour son équipe depuis le début du tournoi. L'idéal serait que nous marquions rapidement, car cela nous permettrait de jouer plus relâchés et de mieux asseoir notre jeu".


Mais ce n'est pas tout : "Sur le terrain, chacun devra jouer son rôle et rester bien concentré sur son sujet. Nous devons concrétiser nos occasions et ne pas prendre de but."


La chaleur ne posera pas le moindre problème aux Marocains. "Il faisait encore plus chaud en janvier au Championnat d'Afrique au Bénin. Non, cela ne nous pose pas de problème, même si la saison a été longue. Nous récupérons bien."


Les Marocains, qui n'ont encore jamais rencontré le Japon en match officiel, veulent venir à bout de leur adversaire en combinant puissance physique et agressivité mentale. Ils veulent également éviter de prendre trop de cartons jaunes, qui pourraient handicaper l'équipe pour la suite du tournoi.


Le numéro dix n'est guère surpris que son équipe, après une défaite initiale face à l'Espagne, ait remporté deux matches d'affilée pour la première fois lors d'un Championnat du Monde Juniors de la FIFA. "Nous commençons souvent doucement avant de hausser le rythme au fil du tournoi. Ç'a été le cas au Championnat d'Afrique. Nous avons d'abord rencontré des adversaires plus faibles et nous nous sommes améliorés face à de plus grosses équipes."


Le Japon doit accélérer


De leur coté, les Japonais, qualifiés in extremis grâce à un but égalisateur de Shunsuke Maeda en toute fin de match face à l'Australie, sont bien décidés à vendre chèrement leur peau face au Maroc et, qui sait, à accrocher les quarts de finale.


"Je n'aurais jamais pensé qu'un nul suffirait", déclarait le sélectionneur japonais, Kiyoshi Ohkuma, irradiant de bonheur à l'issue de la qualification pour le second tour. Ohkuma est avant tout heureux que ses joueurs puissent acquérir un surcroît d'expérience précieuse.


Les Japonais, qui ont marqué lors de leurs dix derniers matches en Championnat du Monde Juniors de la FIFA, sont bien entrés dans la compétition en forçant presque le nul face aux Néerlandais. Mais ils ont ensuite dû se contenter d'un point contre le Bénin et l'Australie. Face au Maroc, il leur faudra à l'évidence passer sur le grand plateau s'ils ambitionnent une place en quart de finale et une première victoire dans le cadre du tournoi.


Avant son huitième de finale, l'entraîneur japonais Kiyoshi Ohkuma a déclaré à FIFA.com : "Je m'attends à un match très disputé face à une équipe physique et très robuste. Nous allons jouer vite et bouger beaucoup pour la mettre en danger. La précision de notre jeu de passes sera cruciale."


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le