Accéder au contenu principal

Editorial

Source :

Candidat pour la quatrième fois, notre pays a perdu ce week-end la bataille du mondial 2010. En vertu du principe de rotation continentale, la coupe du monde ne sera probablement jamais organisée au maroc. Maroc 2010 représentait un projet mobilisateur qui pouvait aider notre pays à réaliser son décollage économique et accélérer la consolidation de ses infrastructures.


Maroc 2010 n’aura pas lieu. Face à ce constat, nous n’hésitons pas à exprimer notre grande tristesse. Pourquoi ne pas le dire : notre déception est grande ; nous regrettons beaucoup de n'avoir pas pu ramener la coupe chez nous. Mais avec esprit sportif, nous félicitons le pays de Nelson Mandela et lui souhaitons une bonne coupe du monde 2010.


Il appartient aux spécialistes de décrypter le vote de la FIFA et d’expliciter le rôle de son puissant président Blatter qui fait et défait, à son bon vouloir, l’avenir du football mondial, à commencer par cette volonté de rompre avec la neutralité de l’organisation et transformer, à tout prix, une décision purement sportive en un hommage à l’expérience sud-africaine dans sa lutte contre l’Apartheid !


Maroc-2010.com a été crée, il y a bientôt un an et demi, par des enfants du Maroc. Notre ambition initiale était de promouvoir la candidature du Maroc et informer nos compatriotes sur l’évolution du dossier Morocco 2010. Nous n’imaginions pas le succès que ce site prendra plus tard. D’un petit millier de visiteurs au début, nous avons dépassé les 10.000, puis les 50.000 à l’occasion de la CAN 2004 pour arriver à plus de cent cinquante mille visiteurs uniques par jour faisant exploser nos serveurs et rendant parfois les connexions impossibles.


Aujourd’hui, c’est à ces milliers d’internautes que va notre pensée ! Nous tenons ici à les remercier et exprimer une certaine fierté partagée avec tous celles et ceux qui nous ont accompagné tout au long de cette belle aventure.


Fierté tout d’abord, parce que tous ensemble avec vous, nous avons réalisé une belle promotion de la candidature marocaine, inégalée chez nos concurrents, et montrer au monde les potentialités et les capacités de notre pays, souvent avec énergie et cœur.


Une grande fierté aussi d’avoir découvert sur ce site une jeunesse marocaine confiante en son avenir, consciente des handicaps de son pays et déterminée à faire évoluer les choses. Voyez les messages laissés sur le formulaire de soutien de Maroc 2010, lisez les contributions de nos jeunes dans les forums et le livre d’or. Par milliers, des jeunes gens de partout dans le monde, en différantes langues et différents styles, ont trouvé les mots pour dire leur enthousiasme et raconter leur détermination mais aussi parler de leurs déceptions et exprimer, parfois, leur révolte, le regard toujours tourné vers l’avenir.


Chacun y va de sa proposition, son énergie, et tous ont contribué à construire une aubaine d’idées, un petit laboratoire de propositions. Au courant du moindre détail du dossier de candidature du Maroc, ils ont toujours su défendre le dossier, soulever ses lacunes et mettre en avant ses points forts. Même la très symbolique bataille des sondages sur Internet n’a pas été délaissée.
Alors que le troisième millénaire est bien installé, la découverte de cette jeunesse là est une belle surprise. Une jeunesse qui a la volonté d’être utile à son pays pour aller de l’avant. Une sixième clé qui s’offre à l’occasion de cette candidature au Maroc et aux marocains.


Il est de notre devoir, après avoir vécu ensemble avec cette expérience, de tendre cette clé au Maroc et aux marocains : Prenez la, donnez possibilité et moyens à cette jeunesse pour concrétiser sa volonté d’être utile. Faites en sorte que l’ont construise l’avenir avec elle et non pour elle.


C’est pour cela, que Maroc-2010.com se doit de continuer. Il n’est pas envisageable pour nous d’abandonner cette aventure, tant notre attachement à ces internautes a agrandi au fil des jours et que notre détermination, nos rêves, ne sont pas tributaires d’une dure et incomprise décision de la FIFA.


Maroc-2010.com continue, et au lieu de l’image du président de la FIFA tenant l’enveloppe de l’Afrique du sud, nous préférons garder une autre: celle d’un Maroc confiant en son avenir, fier de sa jeunesse et convaincu de ses atouts et ses potentialités.


Maroc-2010.com

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le