Accéder au contenu principal

Les hommes de la candidature Maroc

Source : Aujourd'hui

- Alan I. Rothenberg : l'homme clé


l est présenté comme "l'homme qui a créé le football au pays de l'oncle Sam". Et pour cause, c'est bien lui l'architecte de l'organisation réussie de la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis. Pendant de longues années membre du comité d'organisation de la FIFA, il a été derrière l'organisation de la première coupe du monde féminine en 1999. Aujourd'hui, il est chef de mission du comité de candidature marocain. Sa parfaite connaissance des rouages de la Fédération internationale fait de lui l'homme clé pour le dossier marocain. Ses relations privilégiées avec les pays de la CONCACAF, permettraient au Maroc de gagner leurs voix. La nouvelle de son recrutement en mai 2003 a fait couler beaucoup d'encre dans la presse sud-africaine surtout qu'il a ramené dans ses malles d'autres grands noms de la FIFA pour ne citer que Bob Stiles.


- Daniel Rupf : le technicien


e trentenaire est un homme de défi. "Je n'aime pas les projets faciles", nous confie-t-il. En rejoignant l'équipe de Maroc 2010 en août dernier, il s'est attelé à réviser le dossier technique marocain de façon à le mettre à niveau. Son expérience au sein de la FIFA (qu'il a intégrée après une carrière de footballeur) est sans équivoque. Organisateur de la Coupe du monde Japon / Corée 2002, il a été également le réalisateur du cahier des charges techniques pour l'édition 2006. En 1998, il a occupé le poste de directeur d'événement pour le compte de la Fédération internationale. Une responsabilité qu'il avait également assumée lors du Championnat du monde des clubs organisé au Brésil en 2000.


- Jacques Lambert : le sécuritaire


est Michel Platini qui l'aurait recommandé à l'équipe de Saâd Kettani. Cet ex-préfet français serait un des hommes chargés du volet sécurité pour le dossier marocain. Son expérience en la matière est probante. En 1998, il a secondé Platini pour le Mondial en France dont il était "monsieur sécurité". Et ce n'est pas le seul homme récupéré de l'expérience française. Gérard Gouillou est venu l'épauler. Ce dernier est le technicien télécoms par excellence de l'équipe Maroc 2010. D'ailleurs, au premier "Media Tour", il avait épaté par son professionnalisme les journalistes étrangers, qui trouvaient auprès de lui les réponses à toutes les questions d'ordre technique. Il maîtrise ce volet, sachant qu'il a été l'homme de la FIFA en la matière durant les deux dernières éditions de la Coupe du monde.


- Youssef Bencheqroun : le stratège


auréat de deux prestigieuses écoles d'ingénieurs françaises, il a d'abord été banquier d'affaires avant de prendre le virage des télécoms. Aujourd'hui, il est chargé de l'élaboration des concepts opérationnels d'organisation de la Coupe du monde et du suivi des chantiers d'infrastructures. Autre figure du comité de candidature, Mhamed Zeghari, diplômé de l'ESSEC, a commencé sa carrière en tant qu'auditeur chez Anderson en France. Il est par la suite rentré au Maroc pour rejoindre le cabinet du Premier ministre. Pour compléter l'équipe Maroc 2010 mis en place par Saâd Kettani, le chef de file, deux femmes. Lamia Boutaleb Qadiri, responsable du pôle financier, un MBA de Warthon en poche, et une expérience à la Banque Mondiale avant de rentrer au Maroc diriger Wafatrust. Et enfin Farida Jirari, ancienne de Wafa-assurance, est responsable de la logistique.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les interv