Accéder au contenu principal

FRANCE 2 : Les plus et les moins des candidats

Source : france2

L'Afrique du Sud, soutenue notamment par Nelson Mandela, part depuis le début avec un a priori favorable, notamment en raison de ses infrastructures et d'un projet "clair, détaillé, solide et inspirant la fiabilité". Par ailleurs, selon le rapport, "depuis le début de l'ère démocratique, le football a dépassé les autres disciplines et est devenu le sport numéro un du pays".
Dans une analyse un peu contradictoire, les rapporteurs estiment toutefois qu'il sera difficile de vendre tous les billets. Enfin, au niveau de la sécurité, le rapport conseille aux visiteurs d'éviter "certains endroits".


Candidat pour la quatrième fois, le Maroc est encore bien placé, les autorités ayant apporté toutes les garanties financières nécessaires et les inspecteurs estimant que "le Maroc est un pays sûr malgré les attentats terroristes de mai 2003 à Casablanca".


La grande surprise est la bonne note obtenue par l'Egypte, en raison essentiellement de l'engouement de l'ensemble du pays pour cette candidature et d'une politique du prix des billets "abordable".


Il semble que la Tunisie, même si le rapport ne la condamne pas formellement estimant même qu'elle pourrait organiser une bonne coupe du monde, semble hors-course. Tout comme la Libye qui, pour la FIFA, "rencontrerait de grandes difficultés".


Des cinq candidats se détache donc un tiercé dominé par l'Afrique du Sud suivie, sur la même ligne du Maroc et de l'Egypte.
Mais cette hiérarchie est loin d'être solidement établie, il reste de part et d'autre des problèmes à régler et des garanties à apporter, et il n'est pas totalement inconcevable que l'on n'assiste pas à de surprendants renversements de situation pour la désignation finale.











Les plus et les moins des candidats




Afrique du Sud:
Les plus:
-Cette organisation générera une unité sensible parmi les différents groupes ethniques séparés depuis des années, socialement, culturellement et sportivement.
- Le projet basé sur une infrastructure globalement excellente est clair, détaillé, solide et inspirant la fiabilité.
-Le budget a été présenté avec un excédent de 65,130 millions de dollars (54,561 millions d'euros) et aucune contribution de la FIFA n'a été budgétée.
- L'Afrique du Sud a une grande tradition sportive, peut-être la plus marquée en Afrique, notamment en cricket et rugby, mais depuis le début de l'ère démocratique, le football a dépassé les autres disciplines et est devenu le sport numéro un dans le pays.

Les moins:
-Il sera difficile de vendre l'intégralité des billets.
-Les dépenses totales pour les opérations ont été estimées à 476,054 millions de dollars (398,805 millions d'euros) mais il n'a pas été possible de vérifier la façon dont les budgets ont été établis ou d'en comprendre totalement la philosophie.
-Les personnes se rendant à la Coupe du monde (spectateurs et famille de la FIFA) devront éviter certains endroits pour des raisons de sécurité.

L'Egypte:
Les plus:
-Le football est le sport principal en Egypte.
-L'Egypte a été le premier pays africain à se qualifier pour la Coupe du Monde en 1934. De plus, la Confédération africaine (CAF) a élu Al Ahly meilleur club africain du XXe siècle.
-L'Egypte est totalement engagée en faveur de cette candidature à l'image du public égyptien qui est passionné de football.
-La politique des prix pour les billets permettrait à une grande partie de la population égyptienne d'acheter un billet à un prix abordable.

Les moins:
-Quelques incohérences entre le dossier de candidature et ce qui a été présenté pendant l'inspection.
- Les infrastructures des stades proposés nécessiteront des investissements importants et le groupe d'inspection n'est pas persuadé de l'avenir de ces infrastructures pour le développement futur du football dans le pays.

Le Maroc:
Les plus:
-Le football est le sport numéro un au Maroc qui est l'un des pays leader du football dans sa confédération, tant au niveau du football de clubs qu'au niveau de la sélection.
- En cas de déficit, l'organisation a reçu une garantie du Premier ministre que des fonds du gouvernement le couvriront. Le "Fonds Hassan II" a déposé un montant de 1,5 milliard de dirhams (environ 160 millions de dollars/140 millions d'euros) au Crédit Suisse pour couvrir tout déficit dans le budget du comité.
- Les informations générales indiquent que le Maroc est un pays sûr malgré les attentats terroristes de mai 2003 à Casablanca. Le groupe d'inspection considère que la famille de la FIFA et les spectateurs seront tout à fait en sécurité si le Maroc accueillait la Coupe du Monde.

Les moins:
-Il serait nécessaire d'intégrer des personnes de la fédération dans le comité de candidature afin de laisser un héritage au football marocain.
- Le rapport pour la Coupe du Monde 2006 (qui s'est rendu au Maroc en février 2000) établissait que 4 stades étaient en construction, mais seul le Centre Sportif de Fez a été achevé et est actuellement utilisé.
- Le groupe d'inspection considère que le coût de certains de ces stades constitue un investissement important et pense que l'héritage laissé par ces infrastructures sera modeste par rapport à l'investissement.

La Tunisie:
Les plus:
-Le football est le sport numéro un en Tunisie
-Le gouvernement s'est engagé à mettre en place une série de mesures dans le pays visant à améliorer la qualité de la vie de la population.

Les moins:
-Le gouvernement tunisien est en faveur d'une organisation conjointe (avec la Libye).
-II n'a pas été possible de voir l'expression d'un enthousiasme particulier parmi la population du pays à l'idée d'organiser éventuellement la Coupe du Monde.
- Le groupe d'inspection regrette qu'aucune rencontre n'ait été prévue avec des hommes d'affaires pour lui permettre d'évaluer leur point de vue.

Libye:
Les plus:
-Le football est le sport numéro un en Libye.
-Soutien des autorités et des ressources financières importantes mis à disposition pour la construction des stades.

Les moins:
-Manque d'expérience dans l'organisation d'événements sportifs internationaux.
-Difficultés d'hébergement et de loisirs durant le séjour des visiteurs.
-Soutien des autorités en faveur d'une organisation conjointe multiple du Mondial entre les cinq pays candidats.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le