Accéder au contenu principal

Mondial 2010 : La frénésie gagne du terrain

Source : Le Matin

A l'approche du jour J, la frénésie gagne du terrain chez les pays postulant à la candidature de l'organisation de la Coupe du Monde 2010. Les pays candidats augmentent leur cadence, multiplient leurs contacts et affirment que leur pays sera hôte de la plus grande manifestation footbalistique de la planète.
Mais la vérité est tout autre. Les pays dont la stature continentale est connue de tous et la capacité d'organiser une telle manifestation est assurée demeurent le Maroc et l'Afrique du Sud. Quoiqu'en dise, les chances de notre pays et celles de notre principal adversaire prennent, à mesure que le 15 mai approche, des proportions de plus en plus nettes.


Si l'Afrique du Sud verse dans l'intox via ses médias, ses porte-paroles, le Maroc poursuit sa campagne dans la sérénité la plus rassurante. Loin de porter atteinte, par des déclarations manquant de tact, aux pays qui ont déclaré publiquement leur soutien au pays du prêtre Desmond Tutu, le Maroc, sûr de ce qu'il entreprend, poursuit son bonhomme de chemin, confiant en ses immenses possibilités quoi que disent les campagnes d'intox orchestrées par qui vous savez.


Le peuple marocain enthousiaste, les infrastructures en construction pour 2006 comme promis par les responsables de notre pays, le montage financier rassurant et sans faille pour les responsables de la FIFA, le passé national chargé de gloire et constellé de stars dont la flamme continue de briller au firmament de l'histoire du football international depuis des lustres, ses performances tout au long de la Coupe du Monde depuis sa création en 1934, sont autant d'atouts pour le porte-flambeau du sport du continent.


Notre pays a été également celui qui a exporté le plus de joueurs à l'étranger (goléadors, meneurs de jeu, les deux à la fois), c'est aussi, celui qui est l'hôte des plus grandes sélections du monde et les clubs les plus célèbres de la planète (à l'occasion des non moins célèbres Coupes Mohammed V et Hassan II) : Brésil, Argentine, France, Real Madrid, Barcelone, Bayern de Munich, Estudiantes, Boca Juniors, Botafogo, Santos, Canon de Yaoundé, ont tous foulé la pelouse du " Stade d'honneur " de Casablanca. Tous ces clubs étaient accompagnés de leurs stars et non des moindres : Franz Beckenbauer, Johan Cruyff, Thierry Henri, Zidane, N'Kono, Sepp Maier etc.


Avec un passé aussi riche dont peu de pays peuvent s'enorgueillir, l'organisation de la Coupe du Monde 2010 nous est assurée. A moins que le choix du pays hôte ne puisse reposer sur autre chose que seuls les votants et les responsables de la FIFA connaissent !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai signé dans

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les intervieweurs.

Marouane Chamakh champion avec Bordeaux

Source : AFP Marouane Chamakh, l'attaquant marocain de Bordeaux, auteur de 13 buts cette saison terminée par le titre de champion de France de L1, a déclaré qu'il devrait rester à Bordeaux, ajoutant "cela dépend du président", tandis que son entraîneur Laurent Blanc reste prudent. Après avoir entendu les milliers de personnes réunies sur l'esplanade des Quinconces scander "Chamakh à Bordeaux", le Marocain a déclaré "Oui je vais rester normalement, ça dépend du président", sous le regard amusé de Jean-Louis Triaud, aux commandes du club depuis 1996. Une déclaration cependant nuancée par l'entraîneur girondin Laurent Blanc, qui a ironisé en demandant aux journalistes présents s'ils étaient en possession d'une cassette audio pour immortaliser les déclarations de son attaquant. Ce dernier, qui a inscrit quatre buts dans les cinq dernières journées, avait émis ces dernières semaines le désir de quitter le club, s'il décrochait le tit