Accéder au contenu principal

Maroc 2010 : la réponse du Maroc au rapport de la FIFA

Source : Association Morocco 2010

Après la récente publication du Rapport du Groupe d'inspection de la FIFA pour la Coupe du monde 2010, la Fédération royale marocaine de football et Morocco 2010 ont contacté les membres du comité exécutif de la FIFA pour réagir de façon détaillée à un certain nombre de points soulevés par ce rapport. Morocco 2010 est ravi de constater que les inspecteurs ont jugé que “l'Afrique est prête pour accueillir la Coupe du monde de la FIFA 2010” et que le Maroc peut organiser une “très bonne Coupe du monde”. Morocco 2010 applaudit également l'excellent travail du groupe d'inspection et la transparence de la FIFA.


Le rapport a jugé que, en résumé, le dossier du Maroc se distingue particulièrement par les deux points suivants :


Finances : En jugeant que la présentation du budget était “excellente”, les inspecteurs ont récompensé la stratégie financière inattaquable et sans risques que Morocco 2010 a mis en place. Des fonds ont déjà été placés dans un compte séquestre en Suisse pour amorcer l'organisation de la Coupe du monde. Par ailleurs, ce budget reflète une approche prudente et rationnelle du financement de la compétition. Morocco 2010 est convaincu que ceci est d'une importance cruciale pour l'accueil d'une Coupe du monde FIFA.


Sécurité : “La famille de la FIFA et les spectateurs seront tout à fait en sécurité si le Maroc accueille la Coupe du monde” (Et ceci sur tout le territoire du pays, et non en “évitant certains endroits”). Le Maroc est fier d'avoir un des taux de criminalité les plus bas du monde. Par ailleurs, il n'y jamais eu de cas de violence ou d'accidents graves au cours d'un match de football au Maroc.



Voici les réponses de Morocco 2010 aux éléments identifiés par les inspecteurs de la FIFA comme pouvant être améliorés :


Stades : L'inquiétude sur les trois stades qui “n'ont pas été réalisés du tout” n'est plus à l'ordre du jour. Tous les trois sont maintenant en construction (tout en notant que le Maroc a préféré construire le stade d'Agadir avant le grand stade de Casablanca). Le Maroc dispose de trois stades existants qui ne nécessitent que des aménagements mineurs. Trois autres stades sont en cours de construction (en avance sur leurs délais de réalisation). Enfin, trois stades seulement restent à construire.


Le gouvernement du Maroc a garanti pleinement et sans conditions le financement de la construction de tous les stades pour la somme totale de 862,1 millions de dollars. Aucun autre candidat n'a présenté de telles garanties.


D'un point de vue historique, la FIFA n'a jamais exigé des stades existants comme pré-requis :


- Pour la Coupe du monde Allemagne 2006, l'Allemagne construit de nouveaux stades à Berlin et à Munich. Le budget total pour la construction et la rénovation des stades dépasse 1,3 milliard d'euros.


- Pour la Coupe du monde Japon/Corée 2002, la Corée a construit tous ses 10 stades après sa sélection comme pays hôte. Le Japon a construit 8 stades après sa sélection.


- En 1998, la France a construit le Stade de France après sa sélection
- En 1994, aucun des stades américains ne convenait aux exigences de la FIFA. Tous ont dû être rénovés.


Infrastructures médicales :


En réponse à l'affirmation que «le système de santé public ne correspond pas aux normes exigées par une Coupe du monde», Morocco 2010 souhaite faire référence, entre autres, au classement 2000 des performances des systèmes de santé réalisé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


Ce classement place le Maroc 29eme sur 197 – beaucoup mieux que les autres pays candidats pour l'organisation de la Coupe du monde FIFA 2010™ (L'Egypte est 63eme et l'Afrique du Sud 175eme)


Centres d'entraînement :

Loin de «manquer terriblement» de terrains d'entraînement, Morocco 2010 a identifié au moins quatre sites dans ou à l'immédiate proximité de chaque ville de compétition. Il existe plus de 50 terrains de football au Maroc utilisables pour l'entraînement des équipes. Par ailleurs, le gouvernement du Maroc a garanti 23,3 millions de dollars pour améliorer et ajouter de nouveaux terrains d'entraînement.


Fédération royale marocaine de football (FRMF) :


La collaboration entre le comité de candidature et la FRMF a toujours été très intense. Des membres-clés de la FRMF seront membres à part entière du Comité d'organisation de Morocco 2010.


Mobilisation nationale :


L'enthousiasme des supporters marocains est beaucoup plus que «normal». Cet enthousiasme est extrêmement sensible. Plus de trois millions de supporters sont descendus dans les rues après la qualification de l'équipe nationale à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2004 et plusieurs milliers d'autres ont célébré cette victoire en Europe sans qu'un incident ne soit relevé.


Après l'équipe nationale a été reçue triomphalement au Maroc, notamment par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Une parade et une fête au Stade Mohammed V a rassemblé plus de 70.000 spectateurs.


Climat :> Alors que le rapport ne dit rien sur ce point, les conditions climatiques seront idéales au Maroc en juin (temps sec, avec des températures variant entre 20 et 30°) ; alors qu'en Afrique du Sud, nous serons en plein hiver.
Transport :


Se rendre au Maroc et voyager à l'intérieur du pays sera non seulement sûr et rapide, mais facile également. Toutes les villes seront accessibles grâce à un réseau moderne d'autoroutes, de chemins de fer, d'aéroports et de ports.


Enfin, un des points fors de la candidature du Maroc est l'héritage extraordinaire offert par Morocco 2010 à travers le projet «Football sans Frontières». Ce projet a été élaboré pour bénéficier à toute l'Afrique, sur le plan du football mais également, sur le plan humanitaire et social.


CONCLUSION – Morocco 2010 est confiant que, si la FIFA lui en donne l'opportunité, le Maroc organisera une excellente Coupe du monde FIFA en 2010.


-------------------------------------------------------------------------------


La Mobilisation… en images :


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le